jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : où en est-on de l’épidémie en Polynésie ?

Publié le

La Covid-19 a fait 10 morts en Polynésie. C’est ce que nous apprennent les chiffres divulgués par le carré épidémiologique de la direction de la santé à ce jour. Les hospitalisations augmentent, mais le nombre de personnes en réanimation reste sable. Le point sur la situation.

Publié le 07/10/2020 à 17:29 - Mise à jour le 07/10/2020 à 17:29
Lecture 3 minutes

La Covid-19 a fait 10 morts en Polynésie. C’est ce que nous apprennent les chiffres divulgués par le carré épidémiologique de la direction de la santé à ce jour. Les hospitalisations augmentent, mais le nombre de personnes en réanimation reste sable. Le point sur la situation.

Un décès et 10 hospitalisations supplémentaires : l’épidémie de Covid 19 continue à progresser au fenua. Mais dans quelle mesure ? Difficile de le savoir précisément. Depuis une dizaine de jours, il n’y a plus de point presse des autorités sanitaires. Le carré épidémiologique paraît trois fois par semaine : le lundi, mercredi et vendredi.

La santé publique ne délivre désormais plus d’informations sur les personnes décédées, à la demande des familles de victimes précise-t-elle.

Une quarantaine de cas actifs supplémentaires ont été recensés au cours des dernières 48 heures. Et le nombre d’hospitalisations s’élève à 46, soit 10 de plus que lundi. Mais cinq personnes sont actuellement en réanimation.

Le dernier bulletin épidémiologique de la veille sanitaire remonte à 8 jours. Il indique que tous les indicateurs ou presque sont à la hausse ou stables. Le taux d’hospitalisations était alors évalué à 8% et le taux d’occupation des lits de réanimation s’élevait à 29%. Tahiti et Moorea restent en stade 3. 328 cas confirmés hebdomadaires ont été recensés pour la dernière semaine de septembre, et 330 cas actifs. Nous sommes montés aujourd’hui à 491 : signe que l’épidémie progresse toujours.

Les clusters eux aussi s’amplifient : on en dénombrait 15 actifs au 30 septembre.

La veille sanitaire indique que la majorité des cas a moins de 45 ans, mais que la proportion des plus de 60 ans augmentait de 10% la semaine dernière.

Le taux de reproduction du virus, qui fait état du nombre de cas secondaires provoqué par une seule personne infectée, s’élève à 1,3. C’est le plus haut de France actuellement, avec celui relevé en Martinique. Un taux à 1,4 signifie que l’on double le nombre de cas en deux semaines environ.

Enfin, un ministre du gouvernement Fritch sort d’un épisode de Covid. Deux autres seraient actuellement positifs. Des informations qui devraient nous être confirmées lors du prochain point presse de la cellule Covid prévu en début de semaine prochaine.

Retrouvez la courbe de l’évolution de l’épidémie en Polynésie et les chiffres dans le Pacifique en cliquant ICI

infos coronavirus