Covid-19 : modification des conditions d’admission des patients à l’Hospitel

Publié le

Jusqu’au 31 décembre 2021, tous les patients post Covid-19 résidant dans les îles ou pas et ne disposant pas d’un hébergement à domicile suffisamment sain et sécurisé pourront être admis à l’Hospitel.

Publié le 22/09/2021 à 15:38 - Mise à jour le 22/09/2021 à 16:13

Jusqu’au 31 décembre 2021, tous les patients post Covid-19 résidant dans les îles ou pas et ne disposant pas d’un hébergement à domicile suffisamment sain et sécurisé pourront être admis à l’Hospitel.

Un arrêté du Conseil des ministres a approuvé la modification de la convention qui lie l’Hospitel, le CHPF et la CPS afin de permettre à la structure d’hébergement « Hospitel » d’accueillir, en lieu et place des patients des îles, tous les patients sortant du CHPF, en situation de post Covid-19 ayant besoin d’une prise en charge de type HAD (Hospitalisation à Domicile).

Les patients post Covid-19 résidant dans les iles ou pas et ne disposant pas d’un hébergement à domicile suffisamment sain et sécurisé seront admis à l’Hospitel, pendant le temps nécessaire, afin de pouvoir recevoir, dans les meilleures conditions sanitaires, des soins infirmiers et/ou de kinésithérapie.

Cette disposition est limitée dans le temps jusqu’au 31 décembre 2021. Dès le 1er janvier 2022 l’Hospitel retrouvera son fonctionnement normal dans le cadre de ses missions initiales.

– PUBLICITE –

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres :
Adaptation provisoire des formalités de renouvellement d’admission au Régime de solidarité de Polynésie française
Surveillance des tsunamis et du niveau des mers : la Polynésie française s’engage dans le réseau de marégraphes
– Tourisme : programme Safety Ambassador
Edition 2021 de la Journée mondiale du Tourisme
– Subventions en faveur de 12 associations sportives
Innovation publique : quinzaine de l’innovation publique du 11 au 22 octobre

Dernières news