vendredi 24 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : les nouvelles restrictions sanitaires

Publié le

Pas de couvre-feu, ni de confinement pour l'instant, mais un durcissement des conditions de rassemblements. Limitation de 6 personnes par table dans les restaurants, interdiction des salons et des événements festifs dans les lieux accueillant du public... Retrouvez le récapitulatif des nouvelles restrictions sanitaires dans cet article.

Publié le 30/07/2021 à 18:09 - Mise à jour le 07/08/2021 à 9:21
Lecture 3 minutes

Pas de couvre-feu, ni de confinement pour l'instant, mais un durcissement des conditions de rassemblements. Limitation de 6 personnes par table dans les restaurants, interdiction des salons et des événements festifs dans les lieux accueillant du public... Retrouvez le récapitulatif des nouvelles restrictions sanitaires dans cet article.

Lors d’une allocution conjointe, le Président du Pays, Edouard Fritch, et le Haut-Commissaire, Dominique Sorain, ont annoncé vendredi les nouvelles mesures sanitaires qui prennent effet immédiatement sur l’ensemble de la Polynésie française. Les nouvelles mesures sont valables jusqu’au 31 août.

Mise à jour du 6 août : les restrictions sanitaires ont à nouveau été renforcées. À retrouver ICI.

—————————————————————-

Restrictions générales

  • Les rassemblements sur la voie publique à sont limités à 20 personnes maximum ;
  • Les événements rassemblant plus de 500 personnes sont interdits ;
  • Les événements festifs dans les établissements recevant du public (mariages, réceptions, baby showers, etc.), dans les salles polyvalentes, chapiteaux, hôtels-restaurants et établissements de plein air, sont interdits ;
  • Les concerts dans les cafés, hôtels et restaurants sont interdits ;
  • Les pirogues à bringue sont interdites ;
  • Les événements de type bingos et combats de coqs sont interdits ;
  • Les salons, expositions, vide-greniers, fêtes foraines et tout autre événement temporaire de ce type sont interdits, avec une tolérance accordée ce week-end pour les activités commerciales ayant fait l’objet d’un engagement contractuel et financier antérieur.

Restauration

Une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble. Les restaurants peuvent recevoir jusqu’à 6 personnes par table maximum, en respectant la distanciation d’au moins 1 mètre entre chaque table.
La capacité d’accueil maximal de l’établissement doit être affichée et visible depuis la voie publique.
Les événements musicaux ou artistique dans les restaurants, bars ou cafés sont interdits.

Commerces

Les commerces ne peuvent accueillir un nombre de personnes supérieur à celui permettant de réserver à chacune une surface de 4m2. La capacité maximale de l’établissement est affichée depuis l’extérieur.

Evènements sportifs, culturels et établissements religieux

  • Interdiction d’événements rassemblant du public tels que les bals, dancing, etc. ;
  • Les événements sportifs ne pourront avoir lieu qu’à huis clos ;
  • Limitation du nombre de pratiquants dans les établissements sportifs couverts à une jauge permettant de réserver à chacun 4 m² ou 16 m² en fonction des activités exercées ;
  • Accueil du public dans les lieux culturels avec 1 siège sur 2 dans la limite de 500 personnes par évènement ;
  • Limitation du nombre de personnes à une surface de 4m² par personne dans les musées ;
  • Les lieux de culte ne peuvent recevoir du public qu’à hauteur de la moitié de leur capacité, dans une limite d’accueil allant jusqu’à 500 personnes maximum ;
  • Les rassemblements lors des veillées sont limités à 15 personnes maximum ;
  • Il est demandé la suspension temporaire des chorales et l’annulation des rassemblements des confessions religieuses du 15 août.

Lire aussi : Covid-19 : l’agenda des prochaines opérations de vaccination

Selon l’évolution de la situation sanitaire, le Haut-Commissaire a indiqué l’éventuelle mise en place d’autres restrictions, avec le retour du couvre feu, l’arrivée du pass sanitaire au fenua dans la continuité du pass vaccinal ou encore la limitation des déplacements inter-îles, avec la nécessité de justifier d’une vaccination, d’une immunité ou d’un test PCR négatif.

Le Président Edouard Fritch a appelé les fonctionnaires à se faire vacciner dans l’urgence. A quelques jours de la rentrée scolaire, le Président a également demandé aux parents d’élèves de faire vacciner les mineurs de plus de 12 ans. Des centres de vaccination devraient d’ailleurs être ouverts dans les établissements scolaires.

Les autorités appellent la population à se faire vacciner afin d’éviter une saturation des capacités hospitalières du CHPF. A ce rythme, Edouard Fritch a indiqué craindre une saturation des services de réanimation d’ici le 5 août. En cas de remplissage à 100%, le Président a indiqué réfléchir revenir à un confinement de la population.

Un point d’étape sera effectué mi-août.

Rédigé par

infos coronavirus