jeudi 17 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : les mesures pour tout voyageur entrant en Polynésie

Publié le

Les personnes arrivant par voie maritime ou voie aérienne à Tahiti devront obligatoirement se soumettre à des mesures prévues par le Pays.

Publié le 13/05/2020 à 16:03 - Mise à jour le 13/05/2020 à 16:47
Lecture 3 minutes

Les personnes arrivant par voie maritime ou voie aérienne à Tahiti devront obligatoirement se soumettre à des mesures prévues par le Pays.

Depuis le 16 mars, la Polynésie française impose des mesures de quarantaine aux personnes arrivant sur le territoire. Les mesures de protection sanitaire ont fait l’objet de modifications régulières en fonction de l’évolution de l’épidémie, des données scientifiques et des besoins et moyens du Pays. L’état d’urgence a été déclaré sur l’ensemble du territoire national. Le confinement a été un instrument efficace dans la lutte contre la propagation au niveau national mais également local. La maladie a pu être contenue. Il n’y a plus de nouveaux cas détectés depuis plusieurs jours, et le nombre de cas encore positifs est infime. Les mesures nécessaires à mettre en œuvre pour maintenir cette situation constituent désormais l’objectif à atteindre.

Protéger le pays de la propagation du virus passera par un contrôle sanitaire strict à l’entrée en Polynésie française. L’arrêté pris en Conseil des ministres prévoit donc les mesures suivantes :

  • L’obligation de se faire recenser préalablement auprès des autorités de la Polynésie française, afin de permettre à celles-ci d’évaluer le nombre de tests nécessaires et d’assurer la mise en place des hébergements à l’arrivée des voyageurs;
  • L’obligation de fournir un test négatif de dépistage du Covid-19 avant l’embarquement ou avoir développé la maladie avant le retour en Polynésie française ;
  • L’obligation de se soumettre à une mesure de quarantaine de 14 jours dans un centre dédié (à l’exception des personnes ayant développé la maladie) ;
  • La fin de quarantaine prononcée par attestation du bureau de la veille sanitaire de la direction de la santé, établie sur la base d’un test de dépistage du Covid-19 par RT PCR négatif.

Ces mesures sont les conditions nécessaires pour empêcher l’introduction de nouveaux cas en Polynésie et pour circonscrire rapidement tout nouveau cas.

Pour les personnes arrivant par voie maritime, deux cas sont prévus :

  • Pour les bateaux arrivant directement à Papeete, les passagers et membres d’équipage seront également soumis à l’obligation d’effectuer un test de dépistage du Covid-19 et aux mesures de quarantaine à passer sur le bateau à bord duquel ils sont arrivés si une personne à bord est positive;
  • Pour les bateaux arrivant par un autre point d’entrée autorisé que Papeete (Marquises, Rikitea), la réalisation de tests de dépistage systématiques étant impossible à garantir, la solution de la quarantaine du 14 jours s’impose.

La mise en place de la quarantaine dans des centres dédiés est la solution apportant le plus de garantie pour éviter la contamination de la population par le Covid-19. Le retour sur expérience des dernières arrivées avant la suspension des vols a permis de constater que la quarantaine à domicile n’était souvent pas respectée et que pour beaucoup de familles, elle présentait un risque de contamination accru (nombre important de personnes habitant sous le même toit, facteurs importants de morbidité de la population). La réouverture du ciel et l’arrivée en Polynésie française de personnes en provenance de zones où l’infection circule présente un risque de redémarrage de l’épidémie si des dispositions ne sont pas prises pour éviter une telle situation. La solution de quarantaine dans des sites dédiés est la solution la mieux adaptée à la Polynésie et à sa population.

Les autres sujets dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
– 11 projets d’investissement d’entreprises soutenus par le Pays
– Levée partielle de l’interdiction de la vente à emporter d’alcool
– Dérogation à l’interdiction d’importer du concentré d’ananas en Polynésie française
– Constitution d’un comité de pilotage surf JO 2024
– Soutien en faveur de l’association Agence Immobilière Sociale de Polynésie française Rahu Ora
– Nouveau numéro du cahier des archives de la Polynésie Archipol
– Acquisition d’équipements pour le service d’oncologie : subvention au Centre hospitalier de la Polynésie française
– Reprise de l’activité commerciale d’Air Tahiti pour la saison été 2020
– Reprise de travail des personnes ayant été en quarantaine en raison d’un risque de développer le Covid-19 ou ayant été atteintes du Covid-19
– Réouverture des écoles publiques et privées et des CJA du premier degré, des établissements publics et privés du second degré, aux îles du Vent
– Réouverture au public de la Direction des transports terrestres
– Organisation des services de transport en commun réguliers et scolaires de Tahiti pendant la période de déconfinement partiel

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le monde merveilleux d’Aladdin au grand théâtre

C’est un spectacle très attendu qui s’est joué vendredi soir au grand théâtre. Le monde merveilleux d’Aladdin a été interprété par les danseurs de l’académie de danse Annie Fayn. Le public, séparé d’un siège sur deux pour assurer une distanciation sociale, a pu voyager durant quelques heures, mais surtout admirer le travail des élèves. Ces derniers ont dû s’adapter à la situation sanitaire et ont su montrer leur détermination.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV