vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : au lycée, les enseignants se préparent pour une rentrée inédite

Publié le

Les élèves vont retrouver progressivement le chemin des salles de classe dès lundi prochain. Les enseignants sont eux, déjà revenus, et préparent le nécessaire pour que la rentrée se passe bien : mise en place du protocole sanitaire, revue des effectifs...

Publié le 12/05/2020 à 16:41 - Mise à jour le 12/05/2020 à 16:52
Lecture 3 minutes

Les élèves vont retrouver progressivement le chemin des salles de classe dès lundi prochain. Les enseignants sont eux, déjà revenus, et préparent le nécessaire pour que la rentrée se passe bien : mise en place du protocole sanitaire, revue des effectifs...

Nettoyer, assainir, désinfecter en profondeur chaque surface… au lycée Samuel Raapoto, beaucoup de choses vont changer à la rentrée. L’établissement ne pourra ouvrir que si le protocole national sanitaire est respecté. Et il est formel : les lycéens ne pourront plus s’asseoir les uns à côté des autres. Le protocole impose également une limite maximale de 15 élèves par classe. Tout le monde portera le masque, et même les professeurs. Élèves et enseignants ne pourront plus oublier de se laver les mains. Il faudra aussi apporter le goûter, et il n’y aura pas de cantine. Les élèves seront accueillis seulement en matinée. Ils ne sortiront de la classe que pour rentrer chez eux.

« On est dans un cadre de présentiel qui n’est pas dans une formule de cours, mais un cadre de présentiel où le professeur va être là pour rassurer les élèves, pour discuter avec eux, pour faire le point sur ce qui a été fait. L’élève aura le droit de sortir sur sa table ses affaires, son goûter… mais il ne bougera pas de sa place » explique Jean-Pierre Sartorre Devasse, directeur du lycée Samuel Raapoto.

Trois quarts des lycéens veulent revenir en classe

Sous le préau, l’heure est au comptage des effectifs. Habituellement, Samuel Raapoto accueille 900 élèves, mais les parents ne se bousculent pas pour remettre leurs enfants en cours. « Certains élèves ont eu du mal à rester au contact, ils n’avaient pas internet ou ne travaillaient que sur leur téléphone… On voit qu’ils ont envie de venir, mais ce sont plus les parents qui semblent plus inquiets que nous, les professeurs, ou les élèves. Je pense que les parents veulent voir, d’abord » déclare Jacques Melix, professeur au lycée.

Une rentrée échelonnée

Les portes s’ouvrent aux élèves de Terminale en demi-groupe ce lundi 18 mai à 6 heures 30. Le lendemain, ce sera au tour des premières, puis des élèves de seconde le mercredi. Et pas de réticences du côté des professeurs de Samuel Raapoto, qui seront donc au rendez-vous. « On accueille par jour le tiers de nos effectifs au maximum, et avec ceux qui ne viennent pas, on est à moins du tiers de nos effectifs. Donc on met en place des mesures barrières et les professeurs entrent dans le cadre de ces mesures barrières et ils ne sont pas forcément inquiets par rapport à ça à partir du moment où le protocole sanitaire est mis en place » précise le directeur.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En présentiel, les enseignants feront le bilan des travaux demandés pendant le confinement. L’enseignement à distance continue. Ce rythme pourrait durer jusqu’au 26 juin, date de fin de l’année scolaire.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV