mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : les aconiers s’organisent pour rester opérationnels

Publié le

Chaque jour 2000 personnes passent à Motu Uta. Si la Covid 19 s’y propage, cela pourrait fortement compromettre l’activité. 90% des marchandises importées – dont la nourriture et les médicaments -transitent par le Port. Alors, les aconiers s’organisent pour maintenir le déchargement des porte-conteneurs afin que le fenua continue à être approvisionné.

Publié le 29/08/2020 à 10:03 - Mise à jour le 31/08/2020 à 8:41
Lecture < 1 min.

Chaque jour 2000 personnes passent à Motu Uta. Si la Covid 19 s’y propage, cela pourrait fortement compromettre l’activité. 90% des marchandises importées – dont la nourriture et les médicaments -transitent par le Port. Alors, les aconiers s’organisent pour maintenir le déchargement des porte-conteneurs afin que le fenua continue à être approvisionné.

Elle est la porte d’entrée de la majorité des marchandises acheminées au fenua : la plateforme portuaire de Papeete est la seule d’envergure internationale en Polynésie. 90% des marchandises importées chaque année y transitent. Et des milliers de tonnes de fret sont convoyées de Papeete vers les archipels. 2000 personnes fréquentent ce site au quotidien.

En cas de négligence, la Covid 19 pourrait s’y répandre à vitesse grand V, et avoir un impact majeur sur le Pays.

Car si les acconiers ne sont plus en mesure de décharger les porte-conteneurs : la Polynésie ne serait alors presque plus approvisionnée, notamment en denrées alimentaires et médicaments. Une responsabilité majeure, que ces travailleurs prennent au sérieux.

« C’est le seul endroit où l’on sort nos marchandises, les aliments pour les grands magasins. Ce qui voudrait dire qu’il n’y aurait plus rien qui sort. C’est pour cela que notre employeur a pris la décision de nous protéger pour qu’on puisse assurer le débarquement de tous les conteneurs », explique le représentant du syndicat des aconiers, Mahinui Temarii.

Pour éviter d’éventuelles contaminations massives, lundi, l’une des sociétés aconage va remettre en place son système d’équipes alternées, déjà expérimenté lors de la première vague épidémique en mars pour éviter d’éventuelles contaminations massives.

« C’est notre employeur qui a décidé qu’on puisse mettre deux équipes de travail dans la semaine. Ce qui veut dire qu’on divise l’équipe par deux. L’une travaille le lundi et l’autre le mardi et ainsi de suite », précise Mahinui Temarii

Cette société a également réactivé sa cellule de crise.Quant aux priorités de déchargement elles concernent les navires au long-cours.

Reportage de Laure Philiber et Esther Parau Cordette.

infos coronavirus

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Perdue en mer, une planche de surf dérive d’Hawaii...

Quand Doug Falter, un surfeur américain amateur de grosses vagues, est tombé de sa planche au large d'Hawaii (États-Unis), il n'imaginait pas qu'elle dériverait jusqu'aux Philippines, à plus de 8 000 kilomètres de là.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV