lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : l’épidémie en décroissance globale en Polynésie

Publié le

Comme chaque semaine, la plateforme Covid-19 a dévoilé son bulletin épidémiologique. La plupart des indicateurs sont à la baisse et la couverture vaccinale de la population est en augmentation.

Publié le 16/09/2021 à 15:17 - Mise à jour le 16/09/2021 à 16:26
Lecture 4 minutes

Comme chaque semaine, la plateforme Covid-19 a dévoilé son bulletin épidémiologique. La plupart des indicateurs sont à la baisse et la couverture vaccinale de la population est en augmentation.

Ce jeudi 16 septembre, le haut-commissaire Dominique Sorain et le président du Pays Edouard Fritch ont annoncé la levée partielle du confinement selon les îles. Le couvre-feu est quant à lui maintenu tous les jours de la semaine de 20 heures à 4 heures du matin. Ces nouvelles mesures font suite à la décroissance de l’épidémie en Polynésie, la plupart des indicateurs étant à la baisse :

Augmentation du nombre de personnes vaccinées

Depuis le 18 janvier 2021, date du début de la campagne de vaccination, 239 000 doses ont été injectées dont 9 862 en semaine 35. 46,2% de la population totale est vaccinée et 53,8% a au moins reçu une dose de vaccin. La couverture vaccinale continue d’augmenter dans toutes les tranches d’âge. En revanche, on observe un ralentissement du rythme de la vaccination depuis 2 semaines.

Les Marquises ont la plus forte couverture vaccinale avec un taux de 61,4%.

Diminution des admissions hospitalières et des décès

Durant la semaine du 6 au 12 septembre, l’activité liée à la Covid est toujours très forte dans les différentes structures hospitalières. Cependant, le nombre de nouvelles hospitalisations diminue.

Au CHPf, la filière Covid représente encore 31% des admissions aux urgences et 60% de ces patients ont été hospitalisés en secteur Covid. Mais la fréquentation de cette filière continue à diminuer.

Le nombre d’appels au 15 pour suspicion de Covid a également continué à diminuer.

En pré-hospitalier, le nombre d’Evasan et d’interventions SMUR pour des patients atteints de Covid continue à diminuer.

Tension encore très forte en réanimation et dans les hôpitaux périphériques

Les taux d’occupation continuent à décroître, mais la tension hospitalière reste forte, avec 248 patients hospitalisés en fin de semaine 36 dont 161 au CHPf (38 en réanimation) et 88 dans les autres établissements (dont 1 patient en soins continus à l’hôpital de Moorea et 4 à l’hôpital d’Uturoa). On compte 28 patients toujours hospitalisés pour les suites de leurs Covid, en dehors des secteurs sanctuarisés Covid.

La moyenne d’âge globale des patients hospitalisés au CHPf est de de 55,5 ans (41% ont entre 45 et 64 ans). 87,5% d’entre eux n’avaient pas bénéficié d’un schéma vaccinal complet, et 94,4% des patients de réanimation.

89,5% des patients hospitalisés en réanimation étaient en état de surpoids (21,6%) ou obésité (67,9%). Et plus de 80% de ces patients souffraient d’au moins une comorbidité.

Le nombre de décès parmi les patients hospitalisés pour Covid continue également à diminuer. Ces dernières 24 heures, on déplore 2 décès. L’âge moyen des 290 personnes décédés au CHPf 9 septembre 2021 est de 69,1 ans. Plus de 90% de ces patients avaient au moins un facteur de risque (source SIM CHPF, données en cours de consolidation).

Lire aussi : La mortalité a été multipliée par 4,5 en août

Par ailleurs, la mortalité toutes causes de décès analysée par l’ISPf confirme une surmortalité majeure pour le mois d’aout 2021 (x3,2), augmentant avec l’âge (x5 chez les plus de 60 ans)

Augmentation des besoins en soins de suite

En semaine 36, le nombre de personnes prises en charge dans les structures de soins post-hospitaliers a fortement augmenté : 19 dans la structure ambulatoire à Ora Ora et 27 au centre de réadaptation de Te Tiare. Ces besoins de réadaptation post-Covid dépassent les capacités habituelles de ces structures.

De même, le nombre de patients nécessitant une oxygénothérapie court terme (OCT), en pré ou post-hospitalier augmente également (782 en cours), ainsi que le nombre de nouvelles installations (184 au cours de la S36).

Baisse des taux d’incidence

Les taux d’incidence sont en forte baisse, mais restent probablement sous-évalués du fait d’une diminution du dépistage et d’un déficit de retour de résultats (recours massif aux auto-tests par la population). On estime ainsi que l’incidence sur 7 jours au niveau du Pays passerait sous la barre des 500/100 000, mais restant encore supérieure dans certains archipels : 918/100 000 aux îles Sous-le-Vent et 674/100 000 aux Marquises. Le taux de positivité est également difficile à préciser, mais aurait diminué, aux alentours de 20%.

Rédigé par

infos coronavirus