lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : l’Eglise protestante ma’ohi ouverte aux solutions alternatives au vaccin

Publié le

L’Eglise protestante ma’ohi a organisé une conférence de presse pour dénoncer la politique sanitaire du gouvernement et de l’Etat. Mettant en exergue une atteinte au libre choix face à la promulgation de la loi sur l’obligation vaccinale, les membres de l’Eglise souhaitent renouer le dialogue avec les instances gouvernementales et proposer des solutions alternatives au vaccin.

Publié le 22/09/2021 à 17:21 - Mise à jour le 22/09/2021 à 17:21
Lecture < 1 min.

L’Eglise protestante ma’ohi a organisé une conférence de presse pour dénoncer la politique sanitaire du gouvernement et de l’Etat. Mettant en exergue une atteinte au libre choix face à la promulgation de la loi sur l’obligation vaccinale, les membres de l’Eglise souhaitent renouer le dialogue avec les instances gouvernementales et proposer des solutions alternatives au vaccin.

La politique sanitaire serait-elle une « nouvelle religion » ? Dénonçant une atteinte au libre arbitre, les cadres du culte protestant ont évoqué cette hypothèse avec dans leur viseur la loi sur l’obligation vaccinale. “Nous les protestants, nous sommes très attachés à la liberté, c’est notre point fort et notre point faible”, a déclaré Philippe Neuffer, avocat et membre de l’église protestante ma’ohi. “Mais cette liberté, on doit nous la laisser, notamment face aux choix de santé publique, aux choix individuels”.

L’Eglise protestante Ma’ohi prêche les bienfaits d’une boisson énergisante distribuée par la paroisse d’Arue. Un breuvage qui auraient permis selon les membres de l’Eglise, de sauver des milliers de vies, sans toutefois en apporter la preuve. Philippe Neuffer souhaite que le Pays puissent entendre leur voix : “ce dialogue passe nécessairement par l’alternance, c’est-à-dire par la possibilité de faire d’autres choix que ceux qui sont officiellement prônés et la possibilité peut-être de se tourner vers d’autres sagesses, vers d’autres médecines alternatives. Non pas celles qui sont condamnées par les pratiques mais celles peut-être qui ont démontré leurs vertus, à travers les âges, qu’elles soient traditionnelles ou occidentales”.

Affirmant que la lutte contre la pandémie ne peut être réglée uniquement par le vaccin, l’église protestante a néanmoins voulu adresser un message de tempérance face aux mouvement sociaux qui touchent actuellement le fenua.

Rédigé par

infos coronavirus