lundi 30 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : le résumé des dernières mesures applicables en Polynésie

Publié le

L'ensemble de ces mesures sont susceptibles d’être prolongées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Publié le 30/10/2020 à 16:48 - Mise à jour le 10/11/2020 à 16:40
Lecture 3 minutes

L'ensemble de ces mesures sont susceptibles d’être prolongées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

EDIT du 10 novembre : Les mesures de prévention telles que la distanciation physique d’un mètre à respecter en toute circonstance et l’obligation du port du masque dans certains lieux, notamment dans les établissements recevant du public, ont été prolongées jusqu’au 16 décembre 2020.

Les mesures sanitaires applicables sur le territoire depuis le mois d’août et renforcées en octobre s’appliquent sur l’ensemble du territoire :

  • L’interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique et dans tout lieu ouvert au public sauf exceptions ;
  • L’interdiction des évènements festifs, familiaux, ou amicaux dans les établissements de type salles des fêtes, chapiteaux, tentes, ainsi que sur les embarcations dites « pirogues à bringue » et assimilés ;
  • L’interdiction d’organiser des loteries (bingos) et des combats de coqs ;
  • La fermeture des discothèques et des boîtes de nuit ;
  • Le port du masque obligatoire dans les lieux clos et les établissements recevant du public ainsi que dans les parcs et centre-ville ;
  • La tenue des compétitions sportives sans public ;
  • La réduction de 50% de la capacité des établissements sportifs ;
  • Le respect de mesures sanitaires strictes dans les restaurants ;
  • La limitation des groupes à 10 personnes lors des veillées funéraires.

Sur les îles de Tahiti et Moorea, le couvre-feu est en vigueur de 21 heures à 4 heures depuis le 24 octobre 2020 et jusqu’au 16 novembre 2020 inclus, ce qui implique que toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits.

Des dérogations sont possibles dans les cas suivants :

  • Pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, le lieu d’enseignement ou de formation ;
  • Pour des consultations et soins ne pouvant être différés ;
  • Pour des déplacements pour motif familial impérieux tel que l’assistance aux personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
  • Pour les déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant ;
  • Pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative ;
  • Pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative ;
  • Pour des transferts ou transits vers ou depuis les aéroports et gares maritimes ;
  • Pour des déplacements brefs dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir d’une attestation (téléchargeable sur le site internet du haut-commissariat et en version dématérialisée sur le site du Ministère de l’Intérieur ou sur l’application Tous anti COVID) leur permettant de justifier que le déplacement entre dans le champ de l’une de ces exceptions.

À Tahiti et Moorea, les établissements suivants restent fermés la journée :  

  • les bars ;
  • les lieux d’exposition, foires, salons ;
  • les établissements sportifs couverts.

À partir du 2 novembre 2020, de nouvelles mesures viennent renforcer le dispositif à Tahiti et Moorea.

Les établissements suivant seront également concernés par la mesure de fermeture en journée :

  • Salles des fêtes, salles polyvalentes ;
  • Salles de conférences, de réunion, de quartier ;
  • Chapiteaux, tentes (sauf certaines dérogations)

Par ailleurs, la présence aux enterrements dans les cimetières sera limitée à 30 personnes.

Ces dernières mesures entreront en vigueur du lundi 2 novembre au 16 novembre 2020. Elles sont susceptibles d’être prolongée jusqu’au 25 novembre 2020 en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Ce dispositif s’accompagnera du renforcement des contrôles effectués par les forces de l’ordre en centre-ville, aux abords des marchés, dans les centres commerciaux, dans les transports, partout où peuvent subsister des comportements inadaptés à la situation sanitaire.

Ces actions seront menées en liaison étroite avec les mutoi et le non-respect des règles fera l’objet de verbalisations.

En cette période de vacances scolaires, propices à des rassemblements en famille, les autorités rappellent l’importance du respect de ces mesures et l’application stricte des gestes barrières.          

infos coronavirus

Malgré la Covid, forte affluence au marché de Papeete le dimanche

Alors que les bars, discothèques et salles de sport sont fermés et les animations commerciales en plein air interdites, le marché de Papeete, lui, était encore bondé ce dimanche. La direction a renforcé son dispositif afin de lutter contre la propagation du coronavirus, mais il reste difficile de faire respecter la distanciation sociale en raison de l'affluence...

À Raiatea, le ma’a tahiti pour aider les jeunes à s’en sortir

Pour sortir du marasme économique, à Raiatea, une famille de Tumaraa mise sur un savoir-faire ancestrale : le "ahi ma'a". Depuis le début de la crise, plusieurs jeunes se retrouvent sans emploi, et le retour aux sources pourrait les aider à sortir de ce mauvais pas...

Eugène Sommers, président du CESEC : « Il y a 640 milliards qui dorment » dans les banques

Afin de faire un tour d’horizon de l’actualité, Eugène Sommers, président du Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel de la Polynésie française (CESEC), était l'invité de notre journal :