mercredi 5 octobre 2022
A VOIR

|

Covid-19 : le nombre de cas en constante diminution en Polynésie, le vaccin Novavax à Tahiti le 14 mars

Publié le

Le nombre de nouveaux cas est en baisse, le nombre d'hospitalisations, et de décès également. Tous les voyants sont au vert. Les autorités sanitaires lèvent peu à peu toutes les restrictions sanitaires mais conseillent néanmoins toujours le vaccin, notamment pour les femmes enceintes.

Publié le 09/03/2022 à 17:07 - Mise à jour le 11/03/2022 à 14:39
Lecture 2 minutes

Le nombre de nouveaux cas est en baisse, le nombre d'hospitalisations, et de décès également. Tous les voyants sont au vert. Les autorités sanitaires lèvent peu à peu toutes les restrictions sanitaires mais conseillent néanmoins toujours le vaccin, notamment pour les femmes enceintes.

Le nombre de nouveaux cas confirmés en Polynésie diminue pour la troisième semaine consécutive.

L’épidémie est en décroissance forte aux Iles du Vent (incidence I de 612/100k) mais continue d’évoluer dans les autres archipels (I=1046), en particulier aux Australes (I=1766). 16 personnes étaient hospitalisées pour Covid en fin de semaine dernière dont 2 en réanimation. Deux décès pour Covid ont été enregistrés la semaine dernière portant à 7 le total des décès de cette vague. Les
patients étaient tous des personnes âgées porteurs de comorbidités.

Selon le dernier bulletin de veille sanitaire, le variant Omicron représente 100% des criblages réalisés.

Peut-on vraiment se fier aux chiffres communiqués par la plateforme covid ? Le bulletin précise que “la surveillance des cas incidents de Covid Omicron sous-estime très probablement la circulation réelle du virus.
En effet, la fréquence des formes pauci ou asymptomatiques et l’absence de formes graves en population incite peu la population au dépistage. Les données de cas confirmés sont issues des centres de dépistage et de diagnostic (ILM, CHPF, dispensaires), des officines de ville, et des dépistages systématiques réalisés à l’arrivée des voyageurs internationaux.
C’est pourquoi d’autres indicateurs que les nouveaux cas incidents sont suivis, tels que les répercussions socio-économiques dans la population (arrêts de travail, absentéisme scolaire…) et bien sûr la fréquence des hospitalisations et des formes graves.”

Les autorités ont annoncé la levée de plusieurs restrictions. Le pass vaccinal est suspendu en Polynésie à partir du 14 mars (date à laquelle le nouveau vaccin Novavax sera disponible en Polynésie…) , le port du masque ne sera plus obligatoire sauf dans les transports en commun. Enfin, l’obligation vaccinale est levée également pour les personnels travaillant dans l’éducation.

Pour autant, en conférence de presse ce mercredi, les intervenants de la plateforme covid expliquaient qu’il est important de continuer à se faire vacciner.

Avec le recul, un risque accru lié au covid de complications de la grossesse, d’hospitalisation voire de décès de la mère, de retard de croissance et de mort foetale a été relevé. L’efficacité du vaccin contre ces conséquences a été constatée. Aucun effet indésirable particulier n’a été identifié chez les femmes enceintes ou allaitantes, quelque soit le terme de la grossesse, selon la plateforme.

Mais si le vaccin Pfizer à ARN Messager est conseillé pour les femmes enceintes, ce n’est en revanche pas le cas du Novavax, a précisé le Dr Rémi Mayan en conférence de presse ce mercredi.

infos coronavirus