dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : la majorité des représentants des cultes en faveur de la vaccination

Publié le

Suite à l’allocution commune du 11 août 2021 annonçant la mise en place d’un confinement le dimanche à Tahiti et Moorea en raison de la situation sanitaire particulièrement dégradée, le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, ont rencontré le 13 août les représentants des cultes du territoire.

Publié le 16/08/2021 à 11:01 - Mise à jour le 16/08/2021 à 11:24
Lecture < 1 min.

Suite à l’allocution commune du 11 août 2021 annonçant la mise en place d’un confinement le dimanche à Tahiti et Moorea en raison de la situation sanitaire particulièrement dégradée, le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, ont rencontré le 13 août les représentants des cultes du territoire.

Cette réunion de concertation a permis d’aborder les modalités d’accès des fidèles aux offices et notamment ceux habituellement organisés le dimanche : en effet, l’attestation liée au confinement dominical prévoit la possibilité, par dérogation, de se rendre directement dans un lieu de culte.

Cependant, les autorités de l’État et du Pays ont demandé aux autorités religieuses de limiter au maximum ces rassemblements le dimanche, afin de réduire la circulation des personnes et ainsi participer à la protection de tous.

Lire aussi > Fermeture de tous les bâtiments de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers jours en août

Conscients de l’importance de maintenir les bonnes pratiques et de ne pas relâcher les efforts entrepris, les participants ont indiqué vouloir poursuivre et renforcer les mesures de protection lors des offices. Ainsi, plusieurs confessions ont décidé de fermer temporairement leurs lieux de culte.

Lire aussi > La Communauté du Christ ferme ses chapelles à compter du 15 août

De façon générale, pour les offices qui seront maintenus, il est nécessaire de laisser libre 1 siège entre chaque personne ou groupe de 6 personnes venant ensemble ou d’un même foyer et d’annuler les chorales.

Les autorités ont également salué la prise de position de la majorité des représentants des cultes en faveur de la vaccination.

Le Haut-commissaire et le Président de Polynésie française adressent leurs remerciements aux représentants pour leur participation à cette concertation qui, depuis le début de l’épidémie, permet de les associer aux mesures et aux recommandations pour lutter contre la propagation du virus sur le territoire.

Rédigé par

infos coronavirus