dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Covid-19 : effets sur les poumons, fumeurs, chloroquine, l’avis d’un pneumologue

Publié le

Sur le plan médical, on le sait le coronavirus covid-19 est une maladie infectieuse particulièrement contagieuse. Le virus provoque un mal de gorge, de la toux et de la fièvre. Mais l’atteinte peut être plus sévère chez certaines personnes, jusqu’à entraîner une pneumonie ou des difficultés respiratoires.

Publié le 27/03/2020 à 15:08 - Mise à jour le 28/03/2020 à 11:24
Lecture 2 minutes

Sur le plan médical, on le sait le coronavirus covid-19 est une maladie infectieuse particulièrement contagieuse. Le virus provoque un mal de gorge, de la toux et de la fièvre. Mais l’atteinte peut être plus sévère chez certaines personnes, jusqu’à entraîner une pneumonie ou des difficultés respiratoires.

Les effets sur les poumons

« Le virus provoque une perte de la protection au niveau bronchique par perte de la peau bronchique si vous voulez, ce qui va provoquer des quintes de toux et va provoquer le même phénomène au niveau du poumon profond, et ce problème au niveau du poumon profond va provoquer aussi des phénomènes d’essoufflement surtout quand la maladie avance beaucoup, détaille le docteur Pablo Ferrer-Lopez, pneumologue. Dans les cas graves, il y a des pathologies fibrosantes donc une rigidité au niveau du poumon. Le poumon perd un peu son élasticité donc l’échange gazeux se produit beaucoup moins bien et donc ça fait, logiquement, que l’oxygène est moins bien capté. Comme l’oxygène est bien moins capté, ça provoque des phénomènes d’essoufflement.
Ce manque d’oxygénation au niveau du corps va provoquer toute une réaction en cascade dans d’autres organes. Au niveau cardio vasculaire, le coeur va essayer de pomper beaucoup plus pour essayer de faire passer beaucoup plus d’oxygène dans le reste des organes, il y aura peut-être une défaillance au niveau rénal, etc. Donc il y a une défaillance en fonction de la sévérité de la maladie bien entendu. »

Les fumeurs, personnes à risque

« Quand on fume, il y a des phénomènes de bronchites chroniques qui se développent. On crée des phénomènes inflammatoires. Quand on crée des phénomènes inflammatoires au niveau des bronches et des poumons profonds, on est en fragilité vis à vis de n’importe quelle type d’infection extérieure donc le covid-19 pourquoi pas. » Selon le spécialiste, il existe des études qui montrent une corrélation entre fumeurs et infections.

Traitement à la chloroquine : pas assez de recul

« Il n’y a pas de recul suffisant, estime le pneumologue. On ne peut pas dire ça fonctionne ou ça ne fonctionne pas ni pour les anti viraux ni pour la chloroquine. (…) Aujourd’hui il est sorti un article dans une revue publiée à Shanghai dans laquelle on compare un groupe de patients soignés à la chloroquine à des patients sous placebo et l’effet est similaire dans les deux groupes donc il faut faire attention. Je ne dis pas que ce n’est pas efficace mais il faut faire attention, il faut faire des études et faire les choses correctement. »

Restez chez vous !

« Le mot d’ordre c’est « restez chez vous », faire attention, suivre son traitement correctement et s’il y a un souci, téléphoner à votre médecin et si votre médecin demande de compléter votre bilan, à ce moment là le faire. »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La Nouvelle-Zélande évoque la semaine de quatre jours pour...

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a évoqué mercredi la possibilité pour les salariés de bénéficier de jours fériés supplémentaires et d'une semaine de travail de quatre jours afin de relancer l'économie durement frappée par sept semaines de confinement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV