lundi 25 mai 2020
A VOIR

|

Covid-19 : un couvre-feu mis en place sur l’ensemble de la Polynésie

Publié le

Le Pays et l'Etat ont de nouveau donné une conférence de presse conjointe. Un durcissement du confinement est annoncé. Un couvre feu est en place dès ce vendredi soir et jusqu'au 15 avril.

Publié le 27/03/2020 à 9:30 - Mise à jour le 27/03/2020 à 16:48
Lecture 2 minutes

Le Pays et l'Etat ont de nouveau donné une conférence de presse conjointe. Un durcissement du confinement est annoncé. Un couvre feu est en place dès ce vendredi soir et jusqu'au 15 avril.

Toutes sorties, circulations ou déplacements dans l’espace public sont interdits sur l’ensemble des îles, tous les jours, entre 20 heures et 5 heures du matin à l’exception de :

· trajets entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels ne pouvant être différés ;

· déplacements pour motifs de santé urgent et grave ;

· déplacements pour motif familial impérieux (assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants) ;

· déplacements pour des missions d’intérêt général.

Par ailleurs, les commerces dont l’ouverture demeure autorisée (commerces d’alimentation, stations-services notamment) doivent cesser d’accueillir du public au plus tard à 19h30 afin de permettre aux clients de respecter cette mesure et regagner leur domicile avant 20h00.

Entre 20 heures et 5 heures du matin, seuls les déplacements professionnels ne pouvant absolument pas être reportés sont autorisés.

Sont exemptés de cette restriction :

– les forces de l’ordre et des professionnels en mission au titre de la continuité du service public ;

– les professionnels de la santé pour des missions urgentes ;

– les professionnels intervenant en urgence sur les réseaux (eau, électricité, gaz, télécommunication et radio) ;

– les salariés intervenant dans le domaine des travaux publics (pour des opérations impératives ne pouvant être décalées).

A titre exceptionnel, une dérogation est accordée ce jour aux personnes qui doivent aller chercher les passagers arrivant de métropole cette nuit sur le vol d’Air Tahiti Nui .

Attestations

Pendant le créneau du couvre-feu, les personnes qui circulent pour les motifs précités devront présenter aux forces de l’ordre les attestions obligatoires.

Pendant la durée du couvre-feu, les anciennes attestations de déplacement dérogatoire ne doivent désormais plus être utilisées et sont remplacées par l’attestation nationale.

Cette attestation inclut les nouvelles restrictions de déplacement en vigueur, notamment la limitation des déplacements liés à l’activité physique individuelle des personnes à une durée d’une heure par jour et dans un rayon maximal de 1 km autour du domicile.

En revanche, les justificatifs de déplacements professionnels sont toujours valables mais devront être complétés en précisant la nécessité d’un déplacement professionnel entre 20 heures et 5 heures du matin.

Ces documents peuvent être téléchargés sur le site Internet du Haut-commissariat ou recopiés sur papier libre.

Sanctions

La violation de ces obligations est punie d’une amende de 16 100 Fcfp

En cas de violations répétées, le non-respect de ces obligations constitue alors un délit puni d’une peine de six mois d’emprisonnement et de 450 000 Fcfp d’amende

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV