mardi 14 juillet 2020
A VOIR

|

Covid-19 : des respirateurs seront installés dans les hôpitaux de Taravao, Moorea, Raiatea et les Marquises

Publié le

Déjà 40 lits équipés en réanimation à l'hôpital de Taaone selon le ministre de la Santé et d'autres respirateurs attendus notamment pour les structures périphériques.

Publié le 26/03/2020 à 9:27 - Mise à jour le 24/04/2020 à 11:31
Lecture 2 minutes

Déjà 40 lits équipés en réanimation à l'hôpital de Taaone selon le ministre de la Santé et d'autres respirateurs attendus notamment pour les structures périphériques.

Mercredi lors du point presse, le ministre de la Santé Jacques Raynal a expliqué qu’une commande était en cours, dans laquelle se trouvent des respirateurs.

Selon lui, le CHPF dispose déjà d’une quarantaine de lits équipés : « Il doit y avoir normalement une information qui doit être donnée aujourd’hui mais sans vouloir rentrer dans le détail, nous avons déjà une quarantaine de lits susceptibles d’accueillir des personnes en réanimation », a-t-il déclaré. Des lits tous équipés de respirateurs ? « Bien sûr ! Des lits de réa’ lourde avec tout autour. »

Les respirateurs que le Pays doit prochainement recevoir iront aux « structures de santé périphériques » : « Il va y en avoir qui vont être en plus distribués avec la commande qu’on va recevoir, dans les structures de santé périphériques : Moorea, Raiatea, les Marquises et Taravao, de façon à, si jamais un patient se trouve pas bien, il pourra être pris en charge de façon plus importante dans ces structures. »

« L’hôpital se prépare déjà depuis le mois de janvier à une évolution de l’épidémie covid-19 et dans ce cadre là nous avons pensé nos organisations de manière graduée de telle manière que nous soyons en capacité de doubler nos postes de réanimation qui sont initialement de 18, pour atteindre (…) 40 postes de réanimation, a précisé de son côté dans la soirée, la directrice du CHPF Claude Panero. Nous sommes évidemment aussi en réflexion avec le gouvernement, à chercher des moyens supplémentaires de nous doter de 20 postes de réanimation supplémentaires. »

Et dans les îles ? Les patients devant être evasanés devront l’être par un « avion spécial » dans des « conditions spéciales, par un personnel lourdement équipé pour être protégé », explique le ministre de la Santé.

Par ailleurs selon la directrice du CHPF, environ 10 000 tests sont attendus en fin de semaine, à répartir entre l’institut Louis Malardé et l’hôpital de Taaone.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV