mardi 28 juin 2022
A VOIR

|

Covid-19 : de nouvelles restrictions pas à l’ordre du jour

Publié le

L'indice épidémiologique a doublé en une semaine, passant de 21 à 50 cas pour 100 000 personnes en une semaine. Les autorités veulent rassurer, mais appellent tout de même à la prudence.

Publié le 09/06/2022 à 17:37 - Mise à jour le 13/06/2022 à 9:45
Lecture < 1 min.

L'indice épidémiologique a doublé en une semaine, passant de 21 à 50 cas pour 100 000 personnes en une semaine. Les autorités veulent rassurer, mais appellent tout de même à la prudence.

Le cluster d’un paquebot de plaisance a fait grimper la courbe des nouvelles contaminations, qui était restée calme ces derniers mois. Lors des tests effectués à l’occasion d’une escale sur le fenua, une soixantaine de passagers, principalement étrangers, ont été déclarées positifs. Ils ont été confinés à bord du navire.

Lire aussi – Covid-19 : recrudescence des cas en Polynésie, le taux d’incidence à la hausse

Les autorités assurent qu’il s’agit d’un événement isolé, et que de nouvelles restrictions ne sont pas à l’ordre du jour. Elles appellent cependant la population à conserver une vigilance face aux variants de la covid-19, en appliquant les gestes barrières et en conservant le masque dans les espaces clos. “L’épidémie est en passe de devenir saisonnière, comme la grippe”, affirme l’épidémiologiste Henri-Pierre Mallet. Chiffres à l’appui, il affirme que le variant Omicron, qui a contaminé 27 000 cas et fait 14 victimes, aurait pu être aussi dramatique que la première vague sans la campagne de vaccination.

Les autorités invitent également à effectuer les rappels de vaccins pour conserver une bonne immunité. Cette dernière a en effet tendance à se réduire de moitié 6 mois après la dernière infection ou injection. “Nous avons suffisamment de vaccins pour mener une large campagne de rappel”, affirme Manueta Gay, le responsable de la plateforme Covid-19. 

La dose de rappel est recommandée pour les plus de 60 ans et possible pour les 18-59 ans sur indication médicale.

infos coronavirus