jeudi 13 mai 2021
A VOIR

|

Covid-19 : combien coûte la campagne de vaccination en Polynésie ?

Publié le

On l’a vu ce week-end, la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit à bon train. Des injections qui sont gratuites pour tous. Mais entre le matériel, le personnel mis à disposition et les locaux des différents centres, la campagne a un coût important pour les finances publiques. Alors, le vaccin, à quel prix ?

Publié le 11/04/2021 à 13:59 - Mise à jour le 11/04/2021 à 14:06
Lecture 2 minutes

On l’a vu ce week-end, la campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit à bon train. Des injections qui sont gratuites pour tous. Mais entre le matériel, le personnel mis à disposition et les locaux des différents centres, la campagne a un coût important pour les finances publiques. Alors, le vaccin, à quel prix ?

Plus de 27 000 personnes ont dores et déjà reçu une première dose du vaccin contre la covid-19. La grande majorité s’est rendue dans un centre de vaccination permanent ou éphémère comme à la présidence ce week-end. Et il ne leur en a rien coûté.

La campagne de vaccination nécessite pourtant la mobilisation de nombreux moyens. Pour chacun des 7 centres de Tahiti, il faut compter deux médecins, deux infirmières, et deux agents administratifs, soit une dépense de 2,8 millions de Fcfp par mois.

À cela s’ajoute la logistique et les divers équipements qui se chiffrent à 600 000 Fcfp mensuels. Et enfin les produits pharmaceutiques et les congélateurs pour conserver les vaccins dont le coût s’élève à 8,6 millions. La facture totale pour chaque centre de vaccination est donc de l’ordre de 12 millions de Fcfp par mois.

Outre Tahiti, 16 centres ont été mis en place dans les archipels. Le coût mensuel de chacun d’eux est estimé entre 3 et 4 millions de Fcfp. Autre élément, non chiffré celui-là : le personnel de la direction de la Santé et autres fonctionnaires qui participent à l’organisation de la campagne. « Il y a un coût extrêmement important et la population ne s’en rend pas compte, estime le responsable mobilisation communautaire à la plateforme covid-19, Daniel Ponia. Ils sont très exigeants et en fait il faut qu’ils sachent qu’il y a toute une organisation, que la santé a un prix. »

Pour le Pays, la facture s’annonce donc salée d’autant que ces centres pourraient rester en activité jusqu’au mois de décembre. Mais le « quoi qu’il en coûte » s’applique aussi en Polynésie : « La vaccination contre la covid-19 est une priorité gouvernementale Dès lors, le gouvernement met en place des moyens financiers importants, mais également des moyens humains pour pouvoir vacciner la population, s’agissant de la protection de la population et de notre fenua. »

Crédit Tahiti Nui Télévision

Autre acteur incontournable : l’Etat qui prend à sa charge l’acheminement des vaccins en Polynésie et les fournit gratuitement. Depuis le début de la campagne, les doses envoyées représentent la somme de 45 millions de Fcfp…

infos coronavirus