lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

Couvre-feu et Covid : comment s’organisent les Polynésiens pour fêter le Nouvel An ?

Publié le

Ce jeudi 31 décembre, les Polynésiens s’apprêtent à fêter le passage à la nouvelle année. Un réveillon de la Saint-Sylvestre très particulier puisqu’il se déroulera avec le couvre-feu et les recommandations sanitaires en vigueur.

Publié le 29/12/2020 à 8:59 - Mise à jour le 29/12/2020 à 8:59
Lecture 2 minutes

Ce jeudi 31 décembre, les Polynésiens s’apprêtent à fêter le passage à la nouvelle année. Un réveillon de la Saint-Sylvestre très particulier puisqu’il se déroulera avec le couvre-feu et les recommandations sanitaires en vigueur.


Un nombre restreint de personnes à table, pas de grosses fêtes et un couvre-feu à 22 heures : au centre-ville de Papeete, la population nous indique se préparer à passer un 31 décembre bien différent de d’habitude : “on va se retrouver entre frères, et comme on habite juste à côté, on sera que 5 personnes à la maison et on va faire simple” nous dit un passant. “On va faire une petite fête à la maison, il y aura quelques feux d’artifice, avec les enfants. On va respecter la loi, avec les 6 personnes maximum” indique encore un autre. “Il y a pas beaucoup de choses qui changent pour nous car on a l’habitude de rester à la maison entre amis ou en famille” ajoute une femme. “Il vaut mieux rester à la maison” nous dit encore un autre passant. “On se sent un peu prisonnier quand même, le fait de ne pas pouvoir bouger, d’aller voir les amis, aller souhaiter la bonne année à tout le monde… mais c’est comme ça, c’est la vie” admet un jeune homme.

Si certains comptent bien marquer le coup et passer une soirée festive en famille ou entre amis à la maison, d’autres n’auront pas cette chance : “pour ce jour de l’An, je serai de service donc je serai au travail avec mes amis. On sera là pour bien protéger la population de Moorea”, confie un sapeur-pompier de l’ile sœur. “La famille est dans les îles, donc je serai seul. Après la messe, quand je rentre, je ferai mon petit repas pour marquer ça, ma petite prière et je m’endors. j’attends le 1er et je souhaiterai à tout le monde la bonne année” déclare un passant.

Après une année difficile, les fêtes ont un goût particulier, mais qu’importe, les Polynésiens comptent bien fêter ce passage à 2021 tout en respectant les restrictions sanitaires liées à la Covid-19. 

infos coronavirus