mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : premier cas de Covid-19 confirmé en Polynésie

Publié le

Lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi matin, Edouard Fritch, président de la Polynésie française, a confirmé un premier cas de coronavirus sur le fenua.

Publié le 11/03/2020 à 11:08 - Mise à jour le 12/03/2020 à 17:32
Lecture 3 minutes

Lors d'une conférence de presse organisée ce mercredi matin, Edouard Fritch, président de la Polynésie française, a confirmé un premier cas de coronavirus sur le fenua.

Coronavirus: déclaration du président Edouard FRITCH

Un premier cas de Covid-19 confirmé en Polynésie. Une information révélée ce matin par Edouard Fritch lors d’une conférence de presse organisée à la Présidence.

Posted by TNTV Tahiti Nui Télévision on Wednesday, March 11, 2020


L’OMS a annoncé que l’épidémie de coronavirus était désormais une pandémie, tous les continents étant touchés à l’exception de l’Antarctique.

Si jusqu’à présent, seuls Saint-Barthélémy, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Réunion et la Guyane et la Martinique, étaient touchés dans les Outre-mer par le Covid-19, c’est au tour de la Polynésie française aujourd’hui de confirmer son premier cas, la députée Maina Sage (son témoignage ICI).

Une information révélée ce matin par Edouard Fritch lors d’une conférence de presse organisée à la Présidence : « Maina Sage a été testée positive hier soir, à 20 heures 19, mais ne présente pas de symptômes extérieurs. Je l’ai eu au téléphone ce matin. Elle se porte bien et est confinée à son domicile ».

« Dans le cadre de son travail parlementaire, elle a participé à une commission de la santé nationale, en compagnie du ministre Franck Riester (ministre de la Culture, NDLR), qui, lui-même, est aussi confiné. C’était dans le cadre de l’examen du projet de loi de l’audiovisuel » a précisé Fritch.

Edition spéciale

🔴 #LiveTNTV premier cas de Coronavirus confirmé en Polynésie française, suivez notre édition spéciale en direct

Posted by TNTV Tahiti Nui Télévision on Wednesday, March 11, 2020


De retour de métropole depuis le 7 mars, avant de rentrer au fenua, Maina Sage avait vu un médecin qui n’avait alors rien détecté « mais compte-tenu du nombre de cas en France et à l’Assemblée nationale, elle s’est signalée d’elle-même lundi matin pour être dépistée. Mardi, elle s’est présentée à l’Institut Louis Malardé pour passer le test » a ajouté le président.

Des investigations sont en cours pour retracer le parcours de la députée sur le territoire et retrouver les personnes avec lesquelles elle a été en contact et déterminer si elles ont été contaminées ou non. « Nous sommes dans la phase d’enquête » a déclaré de son côté le ministre de la santé Jacques Raynal, qui a indiqué que les personnes qui étaient dans l’avion avec Maina Sage allaient être contactées.

Le pays est actuellement en phase 1

« En stade 1, on augmente les recommandations. On va essayer de contingenter un peu les rassemblements, c’est-à-dire inciter la population a éviter les grands rassemblements, à appliquer le plus strictement possible les mesures préventives qui sont le lavage des mains, mais pas que : il faut aussi éviter le plus que possible d’embrasser les personnes dont on ne sait pas ce qu’elles ont fait dans les jours qui précèdent, avec qui elles ont été en contact » indique Raynal. « Nous venons de prendre au Conseil des ministres aujourd’hui un arrêté autorisant les pharmaciens à fabriquer eux-mêmes les solutions hydro-alcooliques » pour palier le manque de gels sur le territoire, et sa difficulté en approvisionnement.

Coronavirus : premier cas confirmé en Polynésie françaiseActivation du dispositif ORSEC et du PC-HC Un premier cas de…

Posted by Haut-commissariat de la République en Polynésie française on Wednesday, March 11, 2020


« Il faut garder raison et ne pas céder à la panique. Il s’agit d’un cas isolé qui a été immédiatement pris en charge. Et le travail des autorités publiques de la Polynésie française et de l’Etat visent à éviter une contamination beaucoup plus importante et étendue » a encore déclaré Fritch.

« J’invite la population à éviter les déplacements à l’extérieur du Pays »

Edouard Fritch

Le président a également confirmé que les élections municipales seront toujours maintenues en Polynésie.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.