vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : « pas de cas avéré (…) notre système de protection est efficace » assure Edouard Fritch

Publié le

Le président Edouard Fritch s'engage à tenir la population informée si un cas venait à être confirmé. Mais pour l'instant, il n'y a pas de cas avéré de coronavirus au fenua.

Publié le 04/03/2020 à 11:30 - Mise à jour le 04/03/2020 à 17:51
Lecture < 1 min.

Le président Edouard Fritch s'engage à tenir la population informée si un cas venait à être confirmé. Mais pour l'instant, il n'y a pas de cas avéré de coronavirus au fenua.

Lundi le ministre de la Santé Jacques Raynal a expliqué que plusieurs cas suspects de coronavirus, une dizaine, avaient été recensés. Certaines personnes ont été placées à l’isolement par précaution.

Ce mercredi, le gouvernement a réuni les médias pour une conférence de presse sur le coronavirus en précisant qu’aucune question ne pourrait être posée au président du Pays à la suite de son allocution.

Un cas suspect n’est pas un cas avéré, « à ce jour aucun cas n’a été confirmé en Polynésie », lance Edoaurd Fritch qui assure que le système de protection mis en place est « efficace ».

La fermeture des frontières n’est pas envisagée.

Lire aussi : Coronavirus : cas suspect, cas confirmé, quelle différence ?

« Ne cédons pas à la panique. Tous les ministres concernés sont mobilisés tous les jours. (…) Nous savons qu’un cas de coronavirus est toujours possible chez nous. Nous y sommes préparés. »

Le président souligne l’importance de ne pas se fier aux rumeurs, notamment celles propagées via Internet : « Je souhaite rappeler à chacun la nécessité d’une bonne citoyenneté. (…) Il ne faut pas céder à la peur (…) Il ne faut pas croire les fausses nouvelles qui circulent sur les réseaux sociaux (…) Respectez les consignes sanitaires. »

Edouard Fritch assure qu’il tiendra la population informée si un cas venait à être confirmé. : « Je suis particulièrement attentif à la situation. Je m’en inquiète tous les jours. Je le répète : aucun cas n’est déclaré à ce jour Je m’engage à vous en informer. Je ne vous cacherais rien. La santé de tous est ce qui m’importe. »

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.