samedi 8 mai 2021
A VOIR

|

Coronavirus : le consul de Chine, originaire de Wuhan, témoigne

Publié le

Le bilan de l'épidémie de coronavirus s'est alourdi ce vendredi à 258 morts et plus de 11 000 personnes sont contaminées en Chine. À l’origine de la propagation du virus, la ville de Wuhan, où vit actuellement la famille du consul de Chine en Polynésie. Shen Zhiliang a reçu nos journalistes chez lui. Son témoignage :

Publié le 31/01/2020 à 14:19 - Mise à jour le 01/02/2020 à 9:05
Lecture < 1 min.

Le bilan de l'épidémie de coronavirus s'est alourdi ce vendredi à 258 morts et plus de 11 000 personnes sont contaminées en Chine. À l’origine de la propagation du virus, la ville de Wuhan, où vit actuellement la famille du consul de Chine en Polynésie. Shen Zhiliang a reçu nos journalistes chez lui. Son témoignage :

« Je suis originaire de Wuhan. Ma famille, mes parents, mes frères et mes sœurs sont également nés là-bas. Et même aujourd’hui, la troisième génération vit à Wuhan.

J’ai entendu parler du coronavirus mi-janvier. En tant que natif de Wuhan, et comme tous les autres Chinois vivant en Chine, je me suis beaucoup inquiété à l’annonce de ce virus. J’ai immédiatement contacté ma famille pour connaitre la situation et l’évolution de l’épidémie. Mon père a plus de 80 ans. Lorsque j’ai appelé, il m’a dit : ‘oui, tout est normal, je vais bien !’

(…)

La quarantaine dans une ville de 15 millions d’habitants, c’est une première dans l’histoire de la Chine et même dans le monde entier. Toute ma famille vit dans des lotissements, elle peut donc sortir de chez elle et se balader à l’intérieur.

Concernant l’approvisionnement en nourriture, tout est normal.

Face à ce genre de situation, de crise mondiale, je pense qu’il faut rester uni dans la communauté internationale. C’est la coopération et la solidarité qui compte.

Lire aussi > Coronavirus : la communauté chinoise victime de discrimination

Mais je vois que dans un communiqué du gouvernement de la Polynésie, il a aussi été pointé du doigt des comportements communautaristes et racistes. Je constate également des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, et c’est inacceptable ! Je ne pense pas que ce soit représentatif de l’attitude générale des Polynésiens.

Concernant le coronavirus, selon les experts médicaux français et internationaux, il n’est pas la peine de sur-réagir face à cette situation. Le taux de transmission du virus reste élevé, mais le taux de mort demeure assez bas.

Nous sommes convaincus que sous la direction solide du parti communiste chinois, le peuple chinois et le monde peuvent combattre l’épidémie. »

infos coronavirus