lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Coronavirus : la communauté chinoise victime de discrimination

Publié le

Le coronavirus se propage et avec lui émerge une vague de commentaires racistes notamment sur les réseaux sociaux.

Publié le 29/01/2020 à 17:00 - Mise à jour le 30/01/2020 à 11:07
Lecture 2 minutes

Le coronavirus se propage et avec lui émerge une vague de commentaires racistes notamment sur les réseaux sociaux.

« Ramenez ces touristes chinois chez eux, on n’a pas besoin de leur fric contaminé. » « C’est la santé des Polynésiens qui est importante, pas ces touristes contaminés » « Plus de Chinois en Polynésie ! Ramenez-les chez eux ! »… Voici un florilège de commentaires publiés sur Facebook. D’autres bien plus virulents encore ont été constatés.

Des propos choquants pour la communauté chinoise du fenua : « Si ça tombe dans le racisme ce n’est pas bon, il ne faut pas non plus dire que le chinois égal au virus » confie un Polynésien d’origine chinoise. Un autre nous raconte anonymement son ressentit, et fait appel au ben sens : « les Chinois n’ont rien fait de mal, si le virus est apparu chez eux, ce n’est pas de leur faute ».

Faut-il rappeler qu’une personne d’origine chinoise n’est pas une personne porteuse du coronavirus ? C’est devenu nécessaire depuis l’apparition du virus. Le gouvernement appelle au calme : « Nous voyons des propos racistes excessifs. Nous sommes un peuple de tolérance respectueux donc nous appelons au calme » , rappelle la ministre du Tourisme Nicole Nouteau

Les ministres ont eux aussi pris pour cible sur les réseaux sociaux. Les mesures annoncées mardi pour éviter l’arrivée du virus au fenua n’ont pas suffi à apaiser le sentiment d’insécurité.

Et ailleurs sur les réseaux sociaux, le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus a fait son apparition pour dénoncer les cas de discrimination.

infos coronavirus

Premiers cas de covid en Nouvelle-Calédonie

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna figuraient au rang des rares territoires Covid-free de la planète, grâce notamment à des quatorzaines obligatoires dans des...

Premier cas local de Covid-19 à Wallis et Futuna

"Il s'agit d'une personne qui était sortie de quatorzaine il y a plusieurs semaines après un test négatif. Cette personne a consulté...