mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : cas suspect, cas confirmé, quelle différence ?

Publié le

Lundi en conférence de presse, le ministre de la Santé évoquait une dizaine de cas suspects de coronavirus. Mais aucun cas confirmé. Quelle différence ? Explications :

Publié le 03/03/2020 à 11:53 - Mise à jour le 04/03/2020 à 11:48
Lecture < 1 min.

Lundi en conférence de presse, le ministre de la Santé évoquait une dizaine de cas suspects de coronavirus. Mais aucun cas confirmé. Quelle différence ? Explications :

Régulièrement depuis le début de l’épidémie de coronavirus en Asie et dans le monde, des rumeurs circulent sur les réseaux sociaux faisant état de cas avérés en Polynésie.

Dernière rumeur en date : une danseuse en provenance du Japon aurait contracté le coronavirus covid-19. Au moment où nous écrivons aucun cas n’a été confirmé en Polynésie. Des cas suspects ont en revanche été recensés.

Un cas suspect est une personne ayant des symptômes « semblables à ceux de la grippe » explique le docteur Nédim Al Wardi, vice-président du conseil de l’ordre des médecins en Polynésie. La covid-19 se manifeste en effet par une fièvre ou sensation de fièvre, des difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Les personnes ayant ces symptômes sont donc mises en arrêt maladie et placées à l’isolement surtout si elles reviennent de voyage comme l’expliquait en interview Jacques Raynal.

Qu’il s’agisse du coronavirus ou d’une simple grippe, rester chez soi est toujours une bonne solution pour éviter de contaminer son entourage souligne le docteur Al Wardi.

Comment faire la différence avec une simple grippe et confirmer un cas de coronavirus ? Un prélèvement est effectué. Au fenua, c’est l’hôpital de Taaone et l’institut Malardé qui se chargent des analyses. Si les résultats sont positifs, le cas est confirmé.

Une enquête sanitaire pourra ensuite être lancée pour tenter de savoir où cette personne a pu être exposée et quelles relations elle a pu contaminer.

Des chambres sont prévues à l’hôpital de Taaone pour accueillir les cas les plus graves de coronavirus et les mettre à l’isolement. Les cas les moins graves seront confinés à domicile.

infos coronavirus