fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

Contrôles routiers renforcés à la Saint-Sylvestre, pas de morts sur les routes

Publié le

Publié le 31/12/2018 à 15:56 - Mise à jour le 31/12/2018 à 15:56
Lecture 2 minutes

Un dispositif important a été mis en place dès la fin de l’après-midi lundi. Sur le Front de mer, une dizaine de policiers de la DSP filtraient les voitures. Et même si les festivités n’avaient pas à proprement commencé, certains conducteurs étaient déjà contrôlés positifs.
 
“Là, nous un taux à 0,91, avec bien évidemment une rétention du permis de conduire, indique le capitaine Dauphin, chef des unités territoriales de la DSP. C’est un contrôle routier d’alcoolémie à double sens, c’est-à-dire qu’il y aura une partie répressive et une partie préventive.”
 
En dehors de la zone urbaine de Papeete et Pirae, pas moins de 170 gendarmes ont été mobilisés toute la nuit. Eux aussi ont misé sur la prévention en ce début de réveillon.
 
“On fait beaucoup de prévention, même si malheureusement, sur les 7 voitures contrôlées en un quart d’heure, on a déjà 4 qui sont positives, confie le lieutenant-colonel Frédéric Brachet, commandant de la compagnie de gendarmerie des îles du Vent. Aux gens qui n’ont pas bu, on leur a distribué un éthylotest chimique, pour leur permettre de faire attention pendant la soirée. Tout le monde a le droit de faire la fête, mais on ne reprend pas la voiture en ayant bu, pour ne pas se mettre en danger ou mettre en danger ses passagers.”
 
Les chiens de la brigade cynophile étaient également de service pour dénicher d’éventuels stupéfiants. Les militaires ont remarqué une recrudescence de détention de paka et d’ice chez les usagers de la route.   
 
Mais la bonne nouvelle reste le fait qu’aucun mort n’était à déplorer sur les routes en ce premier jour de l’année.
 
 

Rédaction web avec Matahi Tutavae et Jeanne Tinorua-Tehuritaua

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X