jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

Contraception : une semaine pour oser toutes les questions

Publié le

Publié le 23/09/2018 à 15:52 - Mise à jour le 23/09/2018 à 15:52
Lecture 2 minutes

La journée mondiale de la contraception a lieu mercredi mais en Polynésie, elle dure toute la semaine. Les autorités souhaitent rappeler la diversité et la grande accessibilité de la contraception dont la prise en charge à 100 % par la CPS de la plupart des contraceptifs et des consultations médicales en Polynésie.

En Polynésie, parmi les femmes demandant une  IVG, 68,6%  des femmes déclarent utiliser une contraception. Parmi elles, 52,5%, ne l’utilisent pas correctement et font des oublis, entraînant ainsi des grossesses non planifiées et non désirées. 55% des grossesses suivies dans les structures publiques sont des grossesses non planifiées. En outre, 71% des femmes demandant une Interruption volontaire de grossesse (IVG) indiquent ne pas utiliser de moyens de contraception, du fait des idées reçues sur la pratique contraceptive.
 
Du 24 au 28 septembre, le centre de consultations spécialisées en protection maternelle et infantile (CCSPMI) animera un stand d’information sur la contraception au centre de la mère et de l’enfant de 9 h à 14 heures, à Pirae. Mercredi de 10h à 16h, le CCSPMI prévoit également un stand d’information, au Parc Bougainville, à Papeete, dans lequel le public pourra accéder à des animations ludiques sur la contraception.

La contraception en chiffres

  • 55% des grossesses suivies dans les structures publiques sont des grossesses « non planifiées ». Le taux de mères mineures (moins de 18 ans) est de 3,1 % en 2010.
  • 52,5% des femmes demandant une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) déclarent ne pas utiliser correctement la contraception ou faire des oublis.
  • Le taux d’incidence de l’IVG (11,1 pour 1000) est stable mais a tendance à augmenter chez les mineures.
  • 1 personne sur 2 n’utilise pas de préservatif en cas de partenaire occasionnel alors qu’il est le seul moyen de prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)

Les différents moyens contraceptifs

  • Il existe de nombreux moyens contraceptifs efficaces permettant à chaque femme de choisir la méthode qui lui convient le mieux.
  • 1- Les préservatifs ou capotes (les seuls à protéger contre les Infections Sexuellement Transmissibles)
  • 2- La pilule contraceptive
  • 3- L’implant sous-cutané, posé sous la peau au bras (alias NEXPLANON et anciennement appelé Implanon)
  • 4- Les Dispositifs Intra-Utérins ou stérilets
  • 5- L’injection intra-musculaire d’un contraceptif (Dépoprovera)
  • 6- Le patch (à coller sur la peau)
  • 7- L’anneau vaginal

 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV