mardi 2 juin 2020
A VOIR

|

Contraception : une semaine pour oser toutes les questions

Publié le

Publié le 23/09/2018 à 15:52 - Mise à jour le 23/09/2018 à 15:52
Lecture 2 minutes

La journée mondiale de la contraception a lieu mercredi mais en Polynésie, elle dure toute la semaine. Les autorités souhaitent rappeler la diversité et la grande accessibilité de la contraception dont la prise en charge à 100 % par la CPS de la plupart des contraceptifs et des consultations médicales en Polynésie.

En Polynésie, parmi les femmes demandant une  IVG, 68,6%  des femmes déclarent utiliser une contraception. Parmi elles, 52,5%, ne l’utilisent pas correctement et font des oublis, entraînant ainsi des grossesses non planifiées et non désirées. 55% des grossesses suivies dans les structures publiques sont des grossesses non planifiées. En outre, 71% des femmes demandant une Interruption volontaire de grossesse (IVG) indiquent ne pas utiliser de moyens de contraception, du fait des idées reçues sur la pratique contraceptive.
 
Du 24 au 28 septembre, le centre de consultations spécialisées en protection maternelle et infantile (CCSPMI) animera un stand d’information sur la contraception au centre de la mère et de l’enfant de 9 h à 14 heures, à Pirae. Mercredi de 10h à 16h, le CCSPMI prévoit également un stand d’information, au Parc Bougainville, à Papeete, dans lequel le public pourra accéder à des animations ludiques sur la contraception.

La contraception en chiffres

  • 55% des grossesses suivies dans les structures publiques sont des grossesses « non planifiées ». Le taux de mères mineures (moins de 18 ans) est de 3,1 % en 2010.
  • 52,5% des femmes demandant une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) déclarent ne pas utiliser correctement la contraception ou faire des oublis.
  • Le taux d’incidence de l’IVG (11,1 pour 1000) est stable mais a tendance à augmenter chez les mineures.
  • 1 personne sur 2 n’utilise pas de préservatif en cas de partenaire occasionnel alors qu’il est le seul moyen de prévention contre les Infections Sexuellement Transmissibles (IST)

Les différents moyens contraceptifs

  • Il existe de nombreux moyens contraceptifs efficaces permettant à chaque femme de choisir la méthode qui lui convient le mieux.
  • 1- Les préservatifs ou capotes (les seuls à protéger contre les Infections Sexuellement Transmissibles)
  • 2- La pilule contraceptive
  • 3- L’implant sous-cutané, posé sous la peau au bras (alias NEXPLANON et anciennement appelé Implanon)
  • 4- Les Dispositifs Intra-Utérins ou stérilets
  • 5- L’injection intra-musculaire d’un contraceptif (Dépoprovera)
  • 6- Le patch (à coller sur la peau)
  • 7- L’anneau vaginal

 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Vente d’alcool : la FGC demande à « revenir d’urgence...

Malgré le nouvel allègement des mesures de restriction sur la vente d'alcool à compter du mardi 2 juin, la Fédération Générale du Commerce (FGC) indique dans un communiqué ne pas être du tout satisfaite de la décision prise par le Conseil des ministres.

Des collégiens participent à la mise en valeur du...

Contribuer à la préservation du marae Taputapuatea en aidant à le mettre en valeur, c’est le challenge relevé par des élèves d’une classe patrimoine du collège de Faaroa à Raiatea. L’espace d’une journée, élèves, professeurs, parents d’élèves et responsables du site, se sont donnés la main pour le toilettage de quelques plateformes. L’occasion pour certains de renouer avec le passé…

Echos de plan social à l’Intercontinental Moorea

Les oreilles des syndicats sifflent depuis quelques jours. Invités par la direction de l'Intercontinental Moorea à un comité d'entreprise mercredi après-midi, ils...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV