vendredi 29 mai 2020
A VOIR

|

Continuité pédagogique : parents, téléchargez la note de recommandations de la DGEE

Publié le

Qu'est-ce que la continuité pédagogique ? Comment procéder pour les cours à la maison ? La direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) fait le point :

Publié le 02/04/2020 à 17:30 - Mise à jour le 03/04/2020 à 14:59
Lecture 2 minutes

Qu'est-ce que la continuité pédagogique ? Comment procéder pour les cours à la maison ? La direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) fait le point :

Le directeur général de l’éducation et des enseignements, Thierry Delmas, et le Vice-recteur par intérim de Polynésie française, Stéphane Le Ray, ont présenté, jeudi après-midi, le dispositif de continuité pédagogique mis en œuvre à partir du 6 avril durant le confinement en Polynésie française.

Un point de situation a été envoyé aux parents pour préciser les modalités de cette continuité pédagogique. Téléchargez le ici :

A retenir

– L’objectif principal de cette continuité pédagogique est de maintenir le lien entre l’élève et son école, son collège ou son lycée. Maintenir le lien avec l’école signifie que l’enfant doit tous les jours à heures régulières avoir des activités pédagogiques et sportives. Plus il maintiendra ces activités d’apprenant, plus le retour en classe après la crise sera facile.

– Ce lien avec son école devra se faire par tous les moyens possibles, prioritairement par internet, mais aussi par téléphone quand les équipements des familles ne permettent pas de faire autrement.

– Les ressources sont nombreuses : les livrets élaborés par les inspecteurs et leurs équipes pour le 1er degré, les cours et supports conçus par les enseignants des enfants en collège et lycée, les ressources numériques sur internet comme le CNED, les diffusions des radios de proximité, les publications de la presse écrite, les émissions télévisées produites par la DGEE actuellement diffusées et les émissions nationales (Lumni).

– Les enfants auront tous accès à au moins une de ces ressources. L’essentiel est que l’élève continue à avoir des activités d’apprenant grâce à ces ressources, qu’elles soient issues de leur école ou de leur établissement ou de toutes autres ressources numériques, de presse écrite, radiophoniques ou télévisuelles.

– Les familles doivent être rassurées. Le ministère de l’Education, de la jeunesse et des sports ainsi que le Vice-rectorat sont conscients des difficultés et de la disparité d’accès aux ressources notamment pour les élèves les plus isolés. Tout sera mis en œuvre après la crise, au retour en classe, pour accompagner tous les élèves afin que les compétences attendues en fin d’année soient acquises.

– Les élèves inscrits en classe d’examens doivent aussi être rassurés. La Polynésie française appliquera les mesures d’adaptation décidées au niveau national pour tous les examens. Une telle crise est une situation inédite et tout sera fait pour que les élèves ne soient pas pénalisés.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV