lundi 25 mai 2020
A VOIR

|

Confinement : les agriculteurs ont du mal à écouler leurs produits

Publié le

La crise économique conséquence de la crise sanitaire, commence à toucher le secteur primaire. En période de confinement, la clientèle se fait plus rare. La vente de fruits et légumes devient plus difficile.

Publié le 05/04/2020 à 13:55 - Mise à jour le 05/04/2020 à 13:55
Lecture < 1 min.

La crise économique conséquence de la crise sanitaire, commence à toucher le secteur primaire. En période de confinement, la clientèle se fait plus rare. La vente de fruits et légumes devient plus difficile.

https://youtu.be/rLuzQ_atZXs

Pour les petits producteurs de fruits et légumes pas de problème d’écoulement des produits.
Les poids lourds de l’agriculture cependant commencent à accuser le coup. « Au niveau de l’écoulement de nos produits, il y a eu un impact. A savoir que, actuellement, c’est une période creuse. Toutes les années, c’est une période où il n’y a pas beaucoup de légumes donc les prix ont augmenté. Mais avec la crise, on a dû baisser les prix pour que ce soit adapté à la population parce que tout le monde est confiné, une partie des snacks sont fermés. Même les écoles », explique Matahi Iorss, agriculteur.

Les commandes s’amenuisent du côté des grandes surfaces. Il leur faut alors adapter l’offre à la demande : « ça nous aide à écouler nos produits mais ils commandent moins, ils commandent par rapport au consommateur. En ce moment, beaucoup sont confinés, beaucoup n’ont pas de revenu donc on s’est adapté à eux pour qu’ils puissent avoir des produits locaux à des prix adaptés. »

Le ministère et la chambre de l’Agriculture ont mis en place la semaine dernière deux journées de ventes de fruits et légumes du terroir pour aider, là aussi les agriculteurs a écouler leurs produits. « Il y a eu des agriculteurs présents, ce qui veut dire qu’ils avaient des produits qu’ils n’arrivaient pas à écouler autrement. »

Le market drive a été un succès unanime. Et dans un élan de solidarité en ces temps de confinement, à Pirae, la majorité des agriculteurs ont rassemblé tous leurs produits invendus pour les offrir au plus démunis de la commune…

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Félix Tokoragi confirmé dans ses fonctions de maire à...

Les cérémonies d'investiture des maires élus au premier tour des municipales se poursuit en Polynésie. Dans les Tuamotu, c'est Félix Tokoragi qui a été réélu maire pour un deuxième mandat à Makemo.

Opération Résilience : l’A400M a quitté la Polynésie

Arrivé le 25 avril au fenua, l'A400M ATLAS est reparti dimanche 24 mai en direction de la métropole. L'avion était là dans le cadre de l’opération Résilience afin d’apporter un appui et un soutien aux services de l’État et du Pays pour faire face aux conséquences de la crise du Covid-19, mais également soutenir les Forces armées en Polynésie française (FAPF). dans leurs autres missions.

Coronavirus : des personnalités d’Outre-mer interpellent Macron sur les...

Des personnalités, en majorité d'outre-mer, interpellent le président de la République dans une tribune, "sur les conséquences de la crise sanitaire qui pourraient être dramatiques" pour les territoires d'outre-mer, "sous la menace d'une crise économique, sociale, morale et politique sans précédents".

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV