vendredi 17 septembre 2021
A VOIR

|

Confinement : les agriculteurs ont du mal à écouler leurs produits

Publié le

La crise économique conséquence de la crise sanitaire, commence à toucher le secteur primaire. En période de confinement, la clientèle se fait plus rare. La vente de fruits et légumes devient plus difficile.

Publié le 05/04/2020 à 13:55 - Mise à jour le 05/04/2020 à 13:55
Lecture < 1 min.

La crise économique conséquence de la crise sanitaire, commence à toucher le secteur primaire. En période de confinement, la clientèle se fait plus rare. La vente de fruits et légumes devient plus difficile.

https://youtu.be/rLuzQ_atZXs

Pour les petits producteurs de fruits et légumes pas de problème d’écoulement des produits.
Les poids lourds de l’agriculture cependant commencent à accuser le coup. “Au niveau de l’écoulement de nos produits, il y a eu un impact. A savoir que, actuellement, c’est une période creuse. Toutes les années, c’est une période où il n’y a pas beaucoup de légumes donc les prix ont augmenté. Mais avec la crise, on a dû baisser les prix pour que ce soit adapté à la population parce que tout le monde est confiné, une partie des snacks sont fermés. Même les écoles”, explique Matahi Iorss, agriculteur.

Les commandes s’amenuisent du côté des grandes surfaces. Il leur faut alors adapter l’offre à la demande : “ça nous aide à écouler nos produits mais ils commandent moins, ils commandent par rapport au consommateur. En ce moment, beaucoup sont confinés, beaucoup n’ont pas de revenu donc on s’est adapté à eux pour qu’ils puissent avoir des produits locaux à des prix adaptés.”

Le ministère et la chambre de l’Agriculture ont mis en place la semaine dernière deux journées de ventes de fruits et légumes du terroir pour aider, là aussi les agriculteurs a écouler leurs produits. “Il y a eu des agriculteurs présents, ce qui veut dire qu’ils avaient des produits qu’ils n’arrivaient pas à écouler autrement.”

Le market drive a été un succès unanime. Et dans un élan de solidarité en ces temps de confinement, à Pirae, la majorité des agriculteurs ont rassemblé tous leurs produits invendus pour les offrir au plus démunis de la commune…

Rédigé par

infos coronavirus