mardi 22 septembre 2020
A VOIR

|

Confinement : et pour les associations de protection animale ?

Publié le

L'Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux de Polynésie française (ARPAP) tire la sonnette d'alarme. Avec les mesures de confinement prises pour le gouvernement, et les déplacements limités et qui doivent être systématiquement accompagnés du justificatif de déplacement, rien n'est indiqué concernent le déplacement des bénévoles pour nourrir les animaux errants du fenua ou leur porter secours.

Publié le 24/03/2020 à 11:41 - Mise à jour le 27/03/2020 à 10:19
Lecture 2 minutes

L'Alliance pour le Respect et la Protection des Animaux de Polynésie française (ARPAP) tire la sonnette d'alarme. Avec les mesures de confinement prises pour le gouvernement, et les déplacements limités et qui doivent être systématiquement accompagnés du justificatif de déplacement, rien n'est indiqué concernent le déplacement des bénévoles pour nourrir les animaux errants du fenua ou leur porter secours.

Mise à jour du 26 mars : dans un communiqué envoyé jeudi, l’ARPAP explique mettre en place une procédure, sur avis du Haut-commissariat, pour pouvoir permettre aux personnes qui nourrissent habituellement les animaux des rues de se déplacer sans risque de se faire verbaliser.
Pour cela, l’ARPAP a besoin d’être en contact avec tous les bénévoles qui ne sont pas adhérents d’une association pour les aider, avec les associations du territoire, à obtenir une dérogation. Il leur est ainsi demander de contacter l’ARPAP via sa page Facebook @ARPAPolynesie ou par mail sur [email protected], en précisant son nom et prénom, le secteur d’intervention (ville et quartier) et le nombre d’animaux pris en charge à chaque point de nourrissage.
Pour les membres d’association, ils doivent se tourner vers leurs associations pour être intégrés dans la procédure.

///

Dans un courrier envoyé aux représentants du Pays et de l’État le 24 mars, l’ARPAP s’inquiète concernant le sort des animaux errants du fenua, encore plus livrés à eux-mêmes en cette période de crise sanitaire du Covid-19.

En effet, les déplacements autorisés sur le justificatif à fournir systématiquement lors de chaque sortie sont :
– les déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
– les déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des
établissements autorisés (liste sur www.polynesie-francaise.pref.gouv.fr) ;
– les déplacement pour motif de santé ;
– les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes
vulnérables ou la garde d’enfants ;
– les déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, ou liés aux besoins des animaux de compagnie.

Mais rien n’est donc indiqué concernant le déplacement des bénévoles de protection animale. « Actuellement, un flou demeure sur l’autorisation de déplacement permettant aux protecteurs des animaux d’aller nourrir les chiens et chats sur leur lieu de nourrissage ou de porter secours à un animal en détresse » indique l’ARPAP. « Nous constatons qu’aucune dérogation n’existe pour les déplacements en ce qui concerne le nourrissage et les secours à porter aux animaux en détresse » déclare Carole Couturier, présidente de l’ARPAP.

« bon nombre d’animaux sont sans nourriture et eau déjà depuis quelques jours »

l’ARPAP

« Nous avons été beaucoup sollicités ces derniers jours, certains bénévoles craignent une amende en voulant nourrir les animaux des rues. D’autres nous informent qu’ils ne sortent plus de chez eux pour respecter la loi mais s’inquiètent de leurs protégés qu’ils nourrissaient près de leur travail ou sur le chemin » explique Carole Couturier dans le courrier adressé au gouvernement.

L’ARPAP demande donc « un justificatif de déplacement lié à l’activité d’une association de protection animale permettant aux bénévoles d’œuvrer en toute quiétude en faveur des animaux et en prenant toutes les précautions d’usage à l’égard de nos concitoyens ».

Pour rappel, afin de savoir comment s’organise chaque association de protection animale du fenua et les vétérinaires, nous vous conseillons de les contacter directement via leur page Facebook ou par téléphone.

infos coronavirus

Covid-19 : Bientôt des tests antigéniques au fenua

Le ministre de la Santé Jacques Raynal a annoncé la commande de 30 000 tests antigéniques en Nouvelle-Zélande. Ces tests plus rapides vont permettre aux autorités sanitaires de soulager des procédures lourdes en laboratoire. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Et sont-ils vraiment fiables ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV