lundi 21 septembre 2020
A VOIR

|

Confinement et adolescents : une nouvelle organisation de vie

Publié le

Confinés à un âge où ils aspirent à plus de liberté et d'indépendance, les adolescents doivent s’organiser au mieux dans ce contexte d’isolement lié au Covid-19, entre continuité pédagogique et week-ends ensoleillés.

Publié le 20/04/2020 à 9:11 - Mise à jour le 20/04/2020 à 9:23
Lecture 2 minutes

Confinés à un âge où ils aspirent à plus de liberté et d'indépendance, les adolescents doivent s’organiser au mieux dans ce contexte d’isolement lié au Covid-19, entre continuité pédagogique et week-ends ensoleillés.

Kehau et Eldad sont tous deux handballeurs au club de Dragon. Et comme pour tous les sports collectifs, la cohésion entre les joueurs est importante. Il faut donc trouver quelques astuces pour garder le lien. Une situation à laquelle il n’est pas toujours facile à s’adapter : « C’est mieux de s’entraîner en salle que chez soi. Chez soi, c’est plus personnel tandis qu’en salle avec l’équipe c’est plus collectif », admet Kehau De Brath « On s’appelle, on communique entre nous par vidéo conférence pour savoir qui fait quoi, comment, quel genre d’exo… », ajoute-t-il.

Les deux joueurs de handball habitent dans le même quartier. Alors en fin de journée ou pendant le week-end, ils se retrouvent et passent en revue des exercices spécifiques pour garder la forme. Et tout cela dans des espaces improvisés. L’un est au collège et l’autre au lycée, ils doivent tous deux se caler un rythme quotidien, ce qui n’est pas toujours évident à gérer. « Le matin jusqu’à l’après-midi c’est plutôt les devoirs et l’après-midi de 17 heures jusqu’à 19 heures c’est plutôt le sport », nous dit Eldad Tauraa.

Dans un contexte plus religieux, la famille Varney, elle, se réunit autour de la table chaque dimanche pour la Sainte-Cène. Ordonné prêtre, Joaquin mène la cérémonie pour ses parents, ses deux petits frères et ses six sœurs.

« Un jeune dans sa douzième année peut être appelé à ordonner diacre dans la prêtrise d’Aaron ; et quand il est dans sa quatorzième année comme instructeur et dans sa seizième année comme prêtre, nous explique Temarama, son père. Et un prêtre peut baptiser des personnes, mais aussi administrer la Sainte-Cène, et c’est ce qui s’est passé avec Joaquin aujourd’hui. Il est prêtre dans la prêtrise d’Aaron, et donc à ce titre, il est à même de pouvoir officier dans cette ordonnance. »

En plus d’être prêtre, Joaquin est un joueur de basket aguerri. S’il se consacre pleinement à la prière le dimanche, les autres jours de la semaine sont planifiés de manière à concilier parfaitement le sport, la scolarité, la religion et les tâches ménagères.

Travaux de rénovation, rangements ou encore sport, arts et profession. Seul ou en famille, pour mieux vivre son confinement, il est important de structurer son quotidien de manière à pouvoir aussi passer du bon temps.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV