mardi 3 août 2021
A VOIR

|

Confinement, cas contact, cas confirmé… petit lexique du covid-19

Publié le

Parce qu'avec la pandémie de COVID-19, de nouveaux mots ont fait leur apparition dans le langage courant... "Confinement", "quatorzaine", "cas contact"... : TNTV vous donne quelques définitions :

Publié le 31/03/2020 à 16:34 - Mise à jour le 21/04/2020 à 17:15
Lecture 2 minutes

Parce qu'avec la pandémie de COVID-19, de nouveaux mots ont fait leur apparition dans le langage courant... "Confinement", "quatorzaine", "cas contact"... : TNTV vous donne quelques définitions :

COVID-19 : Chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).
Le COVID-19 est la maladie infectieuse causée par le dernier coronavirus qui a été découvert. Ce nouveau virus et cette maladie étaient inconnus avant l’apparition de la flambée à Wuhan (Chine) en décembre 2019.  (Source OMS)

Isolement : mesure prise pour isoler un CAS CONFIRMÉ afin qu’il ne contamine personne. L’isolement strict peut se faire à domicile.

Confinement : mesure gouvernementale visant à limiter la propagation du virus. Les personnes présentes sur le territoire doivent rester chez elles, sauf sorties exceptionnelles et autorisées.

Quatorzaine : le fait de placer une personne en isolement pendant 14 jours au moins, cela concerne les CAS CONTACTS et les CAS SUSPECTS.

Cas contact : une personne ayant été en contact avec un cas confirmé et il fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire.

Cas secondaire : une personnes contaminée par un proche.

Cas suspect : un patient avec fièvre et symptôme ayant été en contact avec un cas confirmé, ou bien un patient avec fièvre et symptômes revenant de voyage.

Cas confirmé : un patient ayant reçu un résultat positif au COVID-19 qui fait l’objet d’une enquête du Bureau de Veille Sanitaire, avec son entourage.

Cas importé : une personne testée positive au COVID-19, qui a voyagé dans une zone contaminée et qui l’a amené sur le Fenua.

Cas autochtone : Il s’agit d’une personne testée positive au Covid-19, n’ayant aucun lien avec les autres cas confirmés ou cas contacts ou cas suspects, déjà identifiés

Porteur sain : Les autorités sanitaires le soulignent régulièrement, il est possible d’avoir le covid-19 et de manifester peu ou pas de symptômes. C’est une des raisons qui font que les chiffres officiels qui se basent sur les personnes testées, sont vraisemblablement en dessous de la réalité.

“Allègement” du confinement : Les autorités ont décidé, à partir du 20 avril, d’alléger le confinement général dans les îles et archipels. Une décision qui tient compte du fait que les mesures ont jusque là empêché la diffusion de l’épidémie dans les archipels hors les Iles-du-Vent.
L’allègement du confinement est une mesure permettant le redémarrage progressif de la vie communautaire. Pour autant, les autorités sanitaires insistent, pour les îles, sur la nécessaire vigilance concernant le respect des gestes barrières. En ce sens, il est bien question d’un allègement, permettant aux personnes d’une même île ou d’un atoll de circuler plus librement, mais allègement ne signifie pas fin du confinement : demeurent le couvre-feu et l’interdiction des voyages inter-îles.

Il en sera de même pour les Iles-du-Vent, où les autorités évoquent également cette notion d’allègement dans certains secteurs de l’activité économique. L’administration de la Polynésie française montrera l’exemple, en dotant ses agents de masques en tissu.

infos coronavirus