jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Confinement, attestations de déplacement : les amendes pourront aller jusqu’à 90 000 Fcfp

Publié le

Les Polynésiens respectent plutôt bien les règles du confinement de l'avis des autorités. Mais les mesures vont tout de même se durcir pour tenter de sortir au plus vite de la crise sanitaire. TNTV est allée à la rencontre des gendarmes sur les routes

Publié le 27/03/2020 à 9:28 - Mise à jour le 27/03/2020 à 9:39
Lecture < 1 min.

Les Polynésiens respectent plutôt bien les règles du confinement de l'avis des autorités. Mais les mesures vont tout de même se durcir pour tenter de sortir au plus vite de la crise sanitaire. TNTV est allée à la rencontre des gendarmes sur les routes

« Les amendes vont changer de catégorie. Actuellement on était sur une amende type classe 1, de 4500 Fcfp, qui passe désormais en classe 4. Il faut savoir qu’une amende de classe 4, c’est une amende qui peut aller jusqu’à 90 000 Fcfp », explque le Lieutenant colonel Frédéric Brachet.

Le montant de l’amende sera donné « en fonction de l’appréciation de l’officier du ministère public lorsque la procédure lui sera transmise. »

Les contrôles sont effectués par les gendarmes mais également par les policiers municipaux sur les routes aux horaires de départ au travail le matin, le soir pour les retours mais aussi auprès des piétons et en mer.

« La règle c’est le confinement. L’attestation sur l’honneur, c’est l’exception, c’est-à-dire permettre un déplacement à titre exceptionnel pour lequel un conducteur, un piéton, quelqu’un en vélo ou en deux roues, atteste qu’il se déplace exceptionnellement, souligne le lieutenant colonel. Et je le répète : ce n’est pas un blanc-seing pour dire j’ai un papier, je l’ai signé,et j’ai le droit de vivre comme avant. La règle, c’est le confinement, l’exception c’est le déplacement avec l’attestation. »

Attention également à la manière dont vous présentez votre attestation : « les attestations ne sont pas valides sur tout support numérique, smartphones, tablettes. L’ensemble des attestations doivent être soit imprimées, remplies, à défaut, inscrites de manière manuscrite. »

Le montant de l’amende va donc augmenter mais ce n’est pas tout. Le gouvernement envisage aussi de mettre en place un couvre-feu. Certaines communes comme Tahaa ont déjà pris les devants…

infos coronavirus