vendredi 29 mai 2020
A VOIR

|

Confinement, attestations de déplacement : les amendes pourront aller jusqu’à 90 000 Fcfp

Publié le

Les Polynésiens respectent plutôt bien les règles du confinement de l'avis des autorités. Mais les mesures vont tout de même se durcir pour tenter de sortir au plus vite de la crise sanitaire. TNTV est allée à la rencontre des gendarmes sur les routes

Publié le 27/03/2020 à 9:28 - Mise à jour le 27/03/2020 à 9:39
Lecture < 1 min.

Les Polynésiens respectent plutôt bien les règles du confinement de l'avis des autorités. Mais les mesures vont tout de même se durcir pour tenter de sortir au plus vite de la crise sanitaire. TNTV est allée à la rencontre des gendarmes sur les routes

« Les amendes vont changer de catégorie. Actuellement on était sur une amende type classe 1, de 4500 Fcfp, qui passe désormais en classe 4. Il faut savoir qu’une amende de classe 4, c’est une amende qui peut aller jusqu’à 90 000 Fcfp », explque le Lieutenant colonel Frédéric Brachet.

Le montant de l’amende sera donné « en fonction de l’appréciation de l’officier du ministère public lorsque la procédure lui sera transmise. »

Les contrôles sont effectués par les gendarmes mais également par les policiers municipaux sur les routes aux horaires de départ au travail le matin, le soir pour les retours mais aussi auprès des piétons et en mer.

« La règle c’est le confinement. L’attestation sur l’honneur, c’est l’exception, c’est-à-dire permettre un déplacement à titre exceptionnel pour lequel un conducteur, un piéton, quelqu’un en vélo ou en deux roues, atteste qu’il se déplace exceptionnellement, souligne le lieutenant colonel. Et je le répète : ce n’est pas un blanc-seing pour dire j’ai un papier, je l’ai signé,et j’ai le droit de vivre comme avant. La règle, c’est le confinement, l’exception c’est le déplacement avec l’attestation. »

Attention également à la manière dont vous présentez votre attestation : « les attestations ne sont pas valides sur tout support numérique, smartphones, tablettes. L’ensemble des attestations doivent être soit imprimées, remplies, à défaut, inscrites de manière manuscrite. »

Le montant de l’amende va donc augmenter mais ce n’est pas tout. Le gouvernement envisage aussi de mettre en place un couvre-feu. Certaines communes comme Tahaa ont déjà pris les devants…

REPORTAGEMike Leyral

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : aucun nouveau cas détecté dans la population...

À ce jour, il n’y a aucun nouveau cas confirmé de Covid-19 dans la population de la Polynésie française. Le nombre total de cas confirmés cumulés reste à 60. Le marin équatorien est toujours hospitalisé au Taaone.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV