mardi 22 juin 2021
A VOIR

|

Comportements addictifs : la Croix rouge lutte

Publié le

Publié le 08/09/2016 à 13:54 - Mise à jour le 08/09/2016 à 13:54
Lecture 2 minutes

Depuis l’année dernière, des équipes bénévoles de la Croix rouge parcourent les quartiers à la rencontre des jeunes, pour les informer des dangers des consommations addictives : alcool, drogue, mais aussi sexe et jeux. Cette opération est appelée “Turumono”. Elle vient d’être récompensée au niveau national par le trophée Dunant. “Depuis juillet 2015, on intervient auprès des établissements scolaires primaires, collèges et lycées et aussi dans les quartiers à risque, à la demande des communes (…) Et là on identifie bien les familles qui sont démunies face à cette problématique de consommation excessive de tabac, d’alcool, aussi de cannabis et au niveau des écrans”, explique Christiane Ah-Sha, responsable du programme Turumono et bénévole de la Croix rouge. 

Aujourd’hui, on constate en Polynésie des addictions à l’alcool et aux drogues dès le plus jeune âge : 10 ans voire 7 ans. “Ça me surprend parce que moi à cet âge-là je ne fumais pas, je ne buvais pas. Je devais attendre ma majorité. C’est à cause des parents”, estime un adulte en formation au CFPA de la Punaruu, où les bénévoles sont intervenus. 

Les bénévoles de la Croix rouge estiment aussi que les parents doivent être les premiers sensibilisés. “Il faut intervenir auprès des parents aussi en terme d’information et de formation aussi. Je pense qu’en Polynésie il manque une école des parents. Il faut les accompagner, les soutenir dans leur rôle de parents auprès de leurs enfants et ainsi éviter aux enfants d’arriver au décrochage scolaire. Parce que c’est ce qui se passe : tous les enfants qui sont dans la consommation excessive de drogue décrochent du système scolaire”, explique Christiane Ah-Sha. 

Le programme se fait en collaboration avec les communes. Des personnes “relais” sont formées par la Croix rouge et peuvent orienter parents et jeunes en difficulté vers des structures adaptées. 

Rédaction web avec Maite Mai

 

Christiane Ah-Sha, responsable du programme Turumono et bénévole de la Croix rouge

infos coronavirus