A VOIR

|

Commerce : la CCISM et Fare Rata veulent créer un marketplace digital

Publié le

La CCISM et Fare rata veulent permettre aux commerçants de développer leur activité via le e-commerce... Une plateforme numérique de type marketplace est en projet.

Publié le 20/10/2022 à 10:11 - Mise à jour le 21/10/2022 à 9:20
Lecture < 1 min.

La CCISM et Fare rata veulent permettre aux commerçants de développer leur activité via le e-commerce... Une plateforme numérique de type marketplace est en projet.

Mercredi, la CCISM et Fare Rata ont signé une convention de partenariat révèle un communiqué.

La plateforme numérique envisagée a pour vocation de mettre en relation des entreprises marchandes locales et des clients à l’échelle locale mais également internationale. Les objectifs sont multiples : répondre aux besoins et au défi de la digitalisation des entreprises, leur permettre de vendre en ligne qu’elles disposent d’un site marchand ou non, favoriser l’offre et la demande en faveur des îles éloignées et le dynamisme économique du territoire.

La marketplace regroupera des produits et services locaux dans une boutique virtuelle. Les entreprises pourront créer leur espace de vente en ligne personnalisé, assurer la gestion des articles, stocks et de commandes jusqu’à la facturation, le paiement et l’acheminement des commandes.

Fare Rata se veut être un intermédiaire de mise en relation entre les commerçants et leurs clients. Les commerçants pourront proposer la récupération de la marchandise directement en boutique ou passer par les services de FARE RATA pour leurs expéditions. Les paiements des clients pourront s’effectuer en ligne, mais aussi en bureau de poste.

La CCISM quant à elle, accompagnera les entreprises utilisatrices du service dans sa prise en main, en leur apportant une offre de formation sur mesure qui prendra en considération la maturité numérique de chaque commerçant afin de développer auprès de ces derniers les meilleures pratiques du e-commerce.

Le déploiement de ce nouveau service de vente en ligne est envisagé au cours du premier semestre 2023.         

Article précédent
Article suivant