A VOIR

|

Comment s’assurer de la sécurité d’un jouet ?

Publié le

À l’approche de ces fêtes de fin d’année, il est parfois compliqué de se repérer face à la multitude de jouets présents dans les rayons. Alors comment savoir si le jouet que vous avez choisi est conforme à la réglementation et donc qu’il ne représente aucun risque pour vos enfants ? Eclairages.

Publié le 05/12/2022 à 18:40 - Mise à jour le 06/12/2022 à 10:19
Lecture 2 minutes

À l’approche de ces fêtes de fin d’année, il est parfois compliqué de se repérer face à la multitude de jouets présents dans les rayons. Alors comment savoir si le jouet que vous avez choisi est conforme à la réglementation et donc qu’il ne représente aucun risque pour vos enfants ? Eclairages.

Vérifier les sigles et pictogrammes présents sur l’emballage

Ce pictogramme est un avertissement qui signifie que le produit pourrait représenter un danger pour les enfants de moins de 3 ans.

Le marquage CE ainsi que les normes reconnues :  ISO, NF ou EN, attestent que les fabricants ou importateurs se sont engagés à respecter les exigences essentielles de sécurité (ESS).

Cela signifie que les jouets ont passé avec succès une batterie de tests garantissant leur conformité. Des tests d’hygiène, d’inflammabilité, de substances chimiques ou encore de sécurité électrique.

Des contrôles de la DGAE

Pour tenter de réguler ces ventes, la direction générale des Affaires économiques (DGAE), effectue, chaque année, des contrôles inopinés dans les commerces. En 2021, 37 établissements ont été contrôlés, 6 ont reçu un avertissement pour avoir mis en vente des jouets avec des soucis d’étiquetage ou parce qu’ils n’étaient pas à même de présenter les documents obligatoires attestant de la sécurité des jouets.

La DGAE conseille aussi aux consommateurs de tester la solidité du produit, de vérifier que le compartiment des piles ne puisse pas être ouvert par un enfant, ou encore de privilégier les jouets avec des mécanismes simples et donc facile à comprendre et à vérifier.

Et si un problème survient lors de l’utilisation, des recours sont possibles. Vous pouvez retourner le produit en magasin. Le professionnel a l’obligation de l’échanger ou de le réparer. Vous pouvez également aller plus loin, en cas de besoin, en déposant une plainte au tribunal.

La DGAE demande également aux consommateurs de ne pas hésiter à signaler s’ils font face à tout incident en matière de sécurité des jouets.