vendredi 22 janvier 2021
A VOIR

|

Comment les Polynésiens comptent-ils fêter Noël malgré la Covid ?

Publié le

Ce Noël sera très particulier cette année entre les restrictions sanitaires et la crise économique. Nous avons voulu savoir comment vous comptiez fêter cette fin d’année, mais aussi dans quel esprit...

Publié le 23/12/2020 à 8:59 - Mise à jour le 23/12/2020 à 11:09
Lecture 2 minutes

Ce Noël sera très particulier cette année entre les restrictions sanitaires et la crise économique. Nous avons voulu savoir comment vous comptiez fêter cette fin d’année, mais aussi dans quel esprit...


Difficile de trouver la magie en ces temps de crise, mais les Polynésiens ont tout de même envahi le centre-ville lundi matin pour leurs derniers achats de Noël. Cette année, couvre-feu oblige, on ne le fêtera pas comme d’habitude : « On sera en famille. On préfère rester à la maison ou alors être chez des amis, mais en nombre très réduit ». « J’irai à la messe à 10 heures à cause du couvre-feu, mais Jésus est né à minuit » déplore un autre passant. « Vu qu’on a un petit bébé, on va juste rester avec la famille très proche. Ça ne sera pas comme les autres années, il y a quand même la peur de se mêler à trop de monde et d’attraper la maladie » indique un couple.

Lire aussi – Covid-19 : décroissance de l’épidémie en Polynésie, appel à la vigilance pendant les fêtes

Il est important de limiter les risques de contagion surtout pour les personnes fragiles et âgées. Certains ont donc fait le choix de s’isoler, il n’y aura pas de repas en famille : « On a tellement l’habitude de préparer à manger pour Noël et le jour de l’An, et de manger tous ensemble… Mais cette année, on ne le fêtera pas avec mes enfants etc., et je ne le regrette pas. Ils ne veulent pas venir à la maison pour nous protéger » confie une matahiapo.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Des fêtes sous la menace du Covid, mais la résilience est aussi de mise. Pour Noël, beaucoup regardent vers l’essentiel : « C’est vrai que c’est difficile cette année, c’est un peu morose. Mais on va essayer de fêter Noël. Les enfants sont quand même avec nous, tout le monde va bien, donc c’est l’essentiel » relativise une mère de famille. « On n’y pense même pas en fait, il y a vraiment l’esprit de famille qui règne et qui vient supplanter toute cette atmosphère qui tourne autour de la crise sanitaire » ajoute une jeune femme.

Force et de constater que la Covid n’aura pas eu raison de l’esprit de Noël au fenua, qui se déroulera pour première fois dans le respect des gestes barrières.

infos coronavirus