mardi 16 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Clôture du 4ème Comité de pilotage PROTEGE

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le 4ème Comité de pilotage (COPIL) du projet régional océanien des territoires pour la gestion durable des écosystèmes (PROTEGE) s’est achevé ce mercredi.

Publié le 24/05/2022 à 15:25 - Mise à jour le 24/05/2022 à 15:25
Lecture < 1 min.

COMMUNIQUÉ - Le 4ème Comité de pilotage (COPIL) du projet régional océanien des territoires pour la gestion durable des écosystèmes (PROTEGE) s’est achevé ce mercredi.

Afin de clôturer ces deux jours d’échanges, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Culture et de l’Environnement, Heremonana Maamaatuaiahutapu, et du délégué interministériel aux affaires étrangère et internationales, Manuel Terai, a convié le comité à la présidence.

La Nouvelle-Calédonie, les îles de Wallis-et-Futuna, le bureau pour les Pays et Territoires d’Outre-mer du Pacifique (PTOM) à Nouméa, l’ambassade de l’Union Européenne pour le Pacifique, la Communauté du Pacifique et le Programme régional océanien de l’environnement (PROE) étaient également représentés lors de ce COPIL.

En ouverture, le président Edouard Fritch, a rappelé que la pandémie de la Covid-19 a mis l’accent sur l’impérieuse nécessité de questionner nos modèles de développement afin de les rendre plus durables, dans le respect de notre environnement et de nos savoir-faire traditionnels.

Dans ce contexte, les objectifs du programme PROTEGE d’un “développement durable et résilient des économies des PTOM, face au changement climatique, en s’appuyant sur la biodiversité et les ressources naturelles renouvelables”, demeurent plus que jamais d’actualité et sont même plus pertinents aujourd’hui qu’hier. 

Durant ces deux journées d’échanges et de débats, le comité a pu faire un point budgétaire général de l’avancement du projet, et un bilan et perspectives des thèmes suivants :

  • la pêche côtière et l’aquaculture ;
  • l’eau ;
  • l’agriculture et la foresterie ;
  • les espèces envahissantes.

La communication et la visibilité autour du projet a également été abordé. S’en est suivi des discussions sur les responsabilités sociales et environnementales, et enfin sur les stratégies de sortie, et les suites à donner et ainsi que les perspectives à venir.

Pour rappel, mercredi, la délégation se rendra sur l’île de Raiatea afin de découvrir les nombreuses actions conduites dans le cadre de PROTEGE sur les différents thèmes couverts par le projet.

infos coronavirus