lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Clap de fin pour Tahiti Pacifique, monument de la presse locale

Publié le

La "goutte de liberté" d'Alex du Prel disparaît après 30 ans d'information : Fenua Communication, également propriétaire du quotidien Tahiti Infos, a annoncé ce vendredi la fin de la publication du Tahiti Pacifique Magazine. L'hebdomadaire a longtemps séduit les Polynésiens grâce à la verve de son fondateur, décédé en mars 2017.

Publié le 17/09/2021 à 14:59 - Mise à jour le 17/09/2021 à 14:59
Lecture < 1 min.

La "goutte de liberté" d'Alex du Prel disparaît après 30 ans d'information : Fenua Communication, également propriétaire du quotidien Tahiti Infos, a annoncé ce vendredi la fin de la publication du Tahiti Pacifique Magazine. L'hebdomadaire a longtemps séduit les Polynésiens grâce à la verve de son fondateur, décédé en mars 2017.

C’est une triste nouvelle pour le milieu de la presse. Depuis 1991, Tahiti Pacifique Magazine a marqué le paysage médiatique en dépeignant la société polynésienne dans toute sa complexité. Mais l’édition 460 du magazine sera la dernière. “Toute la rédaction, qui a œuvré corps et âme pour le faire (sur)vivre, est en souffrance”, écrit son rédacteur en chef, Dominique Schmitt. TPM est aujourd’hui “une victime collatérale de la crise sanitaire, économique et sociale interminable de la Polynésie”, la crise covid ayant été fatale.

En mai, Tahiti Pacifique Magazine fêtait ses 30 ans. Célia du Prel, veuve l’Alex du Prel, disait alors souhaiter que “le magazine continue et que la vérité se fasse” (crédit image : Tahiti Pacifique Magazine).

“Restez alertes, et n’oubliez pas la phrase fétiche d’Alex : ‘ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience'”, termine Dominique Schmitt.

Rédigé par

infos coronavirus