mercredi 3 juin 2020
A VOIR

|

Cité flottante : Seasteading annonce une date de signature, pas de confirmation du Pays

Publié le

Publié le 05/01/2017 à 14:12 - Mise à jour le 05/01/2017 à 14:12
Lecture 2 minutes

Le site Internet de Seasteading institute annonce que le président Édouard Fritch se rendra à San Francisco le 13 janvier prochain afin de signer un protocole d’entente en vue du développement de la première cité flottante dans un lagon polynésien. 
Le Pays lui, ne se prononce sur aucune date. 

Edouard Fritch avait reçu le directeur exécutif de Seasteading institute Randolph Hencken, en septembre dernier  à la présidence. Son équipe prospectait à l’initiative de Marc Collins, d’éventuels points d’ancrage au fenua
Après avoir déjà visité plusieurs lieux, comme les lagons de Raiatea-Tahaa ou Tupai, ainsi que la baie de Phaeton, la délégation avait présenté au gouvernement son concept qui peut également apporter une réponse aux problèmes de la montée des eaux liée au réchauffement climatique. 
  
En novembre, le conseil des ministres a bien autorisé le président du Pays à signer un protocole d’entente avec l’institut. Mais pour l’instant, rien n’est officiellement décidé. 

Le Seasteading institute se serait-il un peu trop avancé ? En tout cas, la presse anglophone a largement partagé le communiqué publié sur son site Internet et signé du directeur exécutif.  

Seasteading rassemble des experts et des investisseurs ayant pour objectif de développer des cités flottantes en s’appuyant sur des technologies innovantes et respectueuses de l’environnement. Ce concept repose sur des plateformes flottantes modulaires qui peuvent être propices à l’implantation de résidences ou d’activités économiques comme des parcs d’affaires, des activités aquacoles ou encore des instituts de recherche. 

Rédaction web 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Femme mordue par un requin : le prestataire poursuivi pour blessures...

L'accident se serait produit le 17 mai dernier lors d’une session de shark feeding à la Vallée Blanche à Faa'a, une pratique interdite au fenua. La victime, mordue à la jambe, a porté plainte. Le prestataire a été déferré jeudi au au tribunal de Papeete. Il sera jugé le 9 juin.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV