lundi 12 avril 2021
A VOIR

|

CHPF : les praticiens sont en colère

Publié le

Publié le 16/10/2014 à 7:50 - Mise à jour le 16/10/2014 à 7:50
Lecture < 1 min.

L’hôpital du Taaone, tout comme pour le zika, doit s’attendre à un afflux de malades du chikungunya. Mais les praticiens hospitaliers sont en colère. Ils dénoncent les préconisations du rapport de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) qui recommande la suppression de 20 postes.
 

Les comptes financiers de Taaone ont été examinés par l’assemblée, hier matin, en session budgétaire. Si l’hôpital fini l’année 2013 avec un excédent de 886 millions de Fcfp, c’est grâce à deux avances de trésorerie. Des mesures impopulaires pourraient être envisagées par le pays afin de faire des économies. 

infos coronavirus