jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Chevrettes : gare à la méningite

Publié le

Publié le 29/10/2017 à 13:33 - Mise à jour le 29/10/2017 à 13:33
Lecture < 1 min.

Depuis le début de l’année, plusieurs personnes ont été hospitalisées pour « méningite à éosinophile », suite à la consommation de Taioro (condiment fabriqué par fermentation d’un mélange d’amande de coco râpé, d’eau de mer et de têtes de chevrette, NDLR), explique le bureau de Veille sanitaire. « Les chevrettes peuvent contenir un parasite qui se transmet à l’homme. »

Pour éviter la « méningite à éosinophile », pensez à : 
> Congeler les chevrettes au moins 48 heures avant de les utiliser
> Ne pas consommer du taioro fait avec des chevrettes non congelées

Le parasite provoque des maux de tête, des vomissements ou des nausées, un état grippal (fièvre, douleurs dans les mains ou les pieds) méningite qui nécessite une hospitalisation.
Les personnes qui, une à deux semaines après consommation de Taioro, présentent ce type de symptômes sont invitées à consulter le plus vite possible leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

infos coronavirus