fbpx
vendredi 22 novembre 2019
A VOIR

|

Changements climatiques : les leaders du Pacifique s’unissent

Publié le

Publié le 08/07/2015 à 12:07 - Mise à jour le 08/07/2015 à 12:07
Lecture 2 minutes

Du 30 novembre au 11 décembre prochains, se tiendra la 21e conférence des parties de la Convention Cadre des Nations Unies,  aussi  appelée COP 21,  à Paris. Cet  événement  majeur aura pour enjeu d’établir le nouvel accord international de lutte de nos sociétés et de économies contre la menace du dérèglement  climatique.   

Le président du pays Edouard Fritch a annoncé ce jeudi matin la tenue, en amont, d’un séminaire sur les changements climatiques les 15 et 16 juillet prochains. Huit membres du groupe des dirigeants polynésiens ont été invités à Tahiti. Objectif : regrouper les pays polynésiens pour échanger sur les problématiques environnementales et renforcer la présence de la Polynésie à la COP 21. “Nous demandons à ce que les fonds qui sont destinés à lutter contre le réchauffement planétaire, soient enfin en partie consacrés aussi à l’homme, qui aujourd’hui connait un certain nombre de difficultés. On ne va pas citer de nouveau les îles : on a parlé de Tuvalu, on a parlé de Kiribati, on parle, nous, de Puka Puka, de Napuka… Certaines îles malheureusement, commencent à être impactées par les conséquences de ce réchauffement climatique. L’objet de notre revendication si vous voulez, c’est de demander aux Etats de s’orienter vers la problématique de l’homme qui vit au centre des ces conséquences dramatiques du réchauffement climatique”, explique Edouard Fritch. 

Les membres du séminaires signeront le PACT (Polynesia against climate Threats, NDLR) polynésien contre les menaces climatiques. “Cela ne sert à rien que ce soit que la Polynésie française, ou que Kiribati… Nous allons présenter une demande commune qui, je l’espère, sera entendue à Paris au mois de décembre prochain”, explique le président du Pays. La signature de cette déclaration commune se fera sur à Taputapuatea, à Raiatea. Le document sera présenté en décembre à Paris. 

Rédaction Web (Interview : Sophie Guébel)

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un premier marché sans sacs plastique à Raiatea

L’opération Nana Sac Plastique s’exporte dans les îles : des étudiants en BTS du lycée d’Uturoa ont organisé le premier marché sur ce thème à Raiatea. Un projet scolaire et environnemental pour sensibiliser la population à troquer les sacs plastique contre des paniers en fibres naturelles.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X