mercredi 28 octobre 2020
A VOIR

|

Cession à l’euro symbolique par l’État d’une parcelle à Papeete

Publié le

Le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le maire de Papeete, Michel Buillard, ont signé ce jour le dernier acte notarié relatif à la cession par l’État à la commune de Papeete d’une parcelle à Fare Ute, à l’euro symbolique.

Publié le 29/09/2020 à 16:20 - Mise à jour le 29/09/2020 à 16:34
Lecture 2 minutes

Le Haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le maire de Papeete, Michel Buillard, ont signé ce jour le dernier acte notarié relatif à la cession par l’État à la commune de Papeete d’une parcelle à Fare Ute, à l’euro symbolique.

L’administrateur des îles du Vent, Guy Fitzer, l’adjoint au maire de Papeete ministre de l’équipement, René Temeharo les représentants du commandant supérieur des Forces Armées en Polynésie française, du directeur des finances publiques, maître Jeanne Lollichon, représentant de l’office notarial étaient également présents.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cette cession s’inscrit dans le cadre du Contrat de Redynamisation des Sites de Défense (CRSD) en Polynésie française. Elle permet à la commune de Papeete de devenir propriétaire d’un ensemble immobilier de 8 999 m² (une partie de l’emprise de la base navale). La valeur de la parcelle et
des constructions est estimée à 699,2 millions de Fcfp. Pour accompagner la commune, l’État apporte un soutien financier à hauteur de 234,3 millions de Fcfp.

L’objectif de la commune de Papeete est de dynamiser et moderniser la zone industrielle autour du port grâce à la création d’activités économiques comme par exemple une marina, une zone marchande ou encore un foodcourt. En parallèle de ce projet, la commune de Papeete envisage également un projet de renouvellement urbain (PRU) sur les secteurs voisins.

La commune a prévu de faire une demande de subvention, dans le cadre du CRSD, pour le financement des opérations de déconstruction et de dépollution des bâtiments. À terme, il est envisagé de mener des travaux d’aménagement sur les emprises libérées.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Ainsi, outre les contributions financières des partenaires institutionnels, la commune de Papeete prévoit une enveloppe de plus de 190 millions de Fcfp pour mener à bien ces opérations dont près de
55,5 millions de Fcfp sur fonds propres.

La finalisation de cette cession témoigne du partenariat étroit qui lie l’État, la Polynésie française et la
commune de Papeete, soucieux du développement économique et social du territoire et marque l’achèvement du processus de cession de l’ensemble des emprises CRSD au profit des communes et du Pays.


infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.

Covid-19 : le tourisme mondial en baisse de 70% entre janvier et août

Les arrivées de touristes internationaux ont chuté de 70% dans le monde sur les huit premiers mois de 2020 par rapport à l'année précédente, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, a annoncé mardi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).