mardi 20 avril 2021
A VOIR

|

CESC: des élections attendues

Publié le

Publié le 18/05/2018 à 14:27 - Mise à jour le 18/05/2018 à 14:27
Lecture < 1 min.

120 jours plus tard, soit trois fois plus que le délai prévu, toujours rien. Compte tenu des échéances électorales : le président de l’institution a reporté le scrutin à l’issue des Territoriales. Elles pourraient avoir lieu au début du mois prochain. Le bureau attend la nomination d’un ministre de tutelle pour convoquer l’élection.

Les textes prévoient que le CESC est automatiquement saisi par le gouvernement, pour avis, lors de tout projet de loi du Pays à caractère économique, social ou culturel.

Il compte 48 membres élus pour 4 ans, et répartis dans 3 collèges en fonction de leur représentativité. Ils appartiennent aux groupements professionnels, syndicats, organismes et associations qui concourent à la vie économique sociale ou culturelle du Pays.

Chaque collège dispose de 16 sièges. La réforme souhaitée par le président du Pays, et qui prévoyait l’ajout d’un 4ème collège – le collège du développement – a été repoussée.

Cette réforme devait également officialiser la pratique du Gentleman Agreement qui organise une présidence tournante entre les différents collèges.

Après les salariés et les associations, les rènes de l’institution reviennent à présent aux patrons. Mais il semble que les salariés soient également sur les rangs.
 

Laure Philiber

infos coronavirus