A VOIR

|

Cérémonie de pose de première pierre de la serre agricole pilote du Lycée agricole John Doom

Publié le

La première pierre de la serre pilote agricole du lycée John Doom a été posée. Plus de 288 m2 destinés aux besoins de formation des élèves des filières maraichères, fruitières et aromatiques.

Publié le 24/01/2023 à 16:36 - Mise à jour le 24/01/2023 à 16:56
Lecture 2 minutes

La première pierre de la serre pilote agricole du lycée John Doom a été posée. Plus de 288 m2 destinés aux besoins de formation des élèves des filières maraichères, fruitières et aromatiques.

La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre des Grands travaux René Temeharo, du maire de la commune de Taiarapu Est, Anthony Jamet, ainsi que le directeur du lycée agricole de Taravao Jean-Pierre Sartore.

Cette serre pilote a été mise à disposition dans le cadre d’une convention entre la direction de l’agriculture et la direction de l’enseignement protestant, pour une durée de 3 ans. Le coût de cette infrastructure agricole financée par le Pays s’élève à 9.5 millions de francs.

Contexte du programme « serres pilotes »

Les orientations vers l’agroécologie et l’Agriculture Bio (AB) établies par le schéma directeur de l’agriculture (SDA-PF) 2021-2030 montrent clairement un besoin important de formation et notamment un déploiement décentralisé vers les archipels.

Une dizaine d’établissements de formation (CJA, MFR, CFPA, direction de l’enseignement protestant (DEP)) situés aux ISLV, aux Marquises et à Taravao ont été identifiés comme partenaires pour la thématique de la culture biologique de légumes et cucurbitacées sous serre.

Pour un montant total HT du programme à hauteur de 60 millions Fcfp, le ministère de l’Agriculture a déjà fourni et installé dix serres pilotes et 4 nouvelles unités seront livrées au premier trimestre 2023. Plusieurs dizaines d’élèves répartis sur Raiatea, Huahine, Tahaa et Ua-Huka bénéficient de ces structures pilotes garantissant une production saine et régulière en toute saison.

Les premiers éléments technico économiques démontrent des rendements agricoles deux fois supérieurs aux rendements habituels. L’installation de jeunes inexpérimentés est ambitieuse et nécessaire pour l’avenir de la filière AB.

Pour le moment, les établissements publics qui assurent des formations en AB ont des difficultés de décentralisation importantes, et ne peuvent assurer seuls un suivi à moyen et long terme des élèves à l’issue de leur formation, et lorsqu’ils s’installent.

Le développement des filières de production de melons, pastèques verticales limite les risques agronomiques et permet de démontrer aux jeunes futurs agriculteurs une autre réalité agricole.

Les conventions de mise à disposition de ces 4 nouvelles serres pilotes (Lycée protestant John DOOM ; CJA Huahine ; Association Hotu Rau Pouturu Tahaa ; Association Taputapuatea) formalisent un partenariat trisannuel avec le ministère de l’Agriculture, la Direction de l’Agriculture (DAG) et les organismes.

Les résultats attendus de ce projet sont ; la consolidation et le déploiement d’un réseau de formation extra-insulaire, la mise au point de nouveaux itinéraires techniques agricoles plus rentables, l’installation de nouveaux jeunes agriculteurs mieux formés ainsi qu’un meilleur accompagnement des primo installés avec la création d’un réseau DAG/Elèves dès la scolarité.