A VOIR

|

Cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française pour 46 personnes naturalisées

Publié le

Cécile Zaplana, secrétaire générale adjointe du haut-commissariat et chef de la subdivision administrative des îles Australes, représentant le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, a présidé hier sous le fare potee de la résidence de Papeete, la cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française de 46 personnes.

Publié le 13/12/2022 à 10:20 - Mise à jour le 13/12/2022 à 10:20
Lecture < 1 min.

Cécile Zaplana, secrétaire générale adjointe du haut-commissariat et chef de la subdivision administrative des îles Australes, représentant le Haut-commissaire de la République en Polynésie française, a présidé hier sous le fare potee de la résidence de Papeete, la cérémonie d’accueil dans la citoyenneté française de 46 personnes.

À l’occasion de la cérémonie d’accueil de 46 personnes naturalisées françaises à Papeete, les tavana des communes de Arue, Papara et de Raiatea étaient présents, ainsi que les représentants des maires des communes de Papeete et Punaauia.

Lors de cette cérémonie solennelle, 46 nouveaux citoyens français ont reçu les livrets d’accueil “Charte des droits et devoirs du citoyen français” dans la citoyenneté française.

Les nouveaux citoyens français représentent tous les continents et sont originaires d’Allemagne, du Maroc, d’Algérie, de Russie, de Pologne, des Etats Unis, du Royaume Uni, de Madagascar, de Suisse, d’Australie, de Thaïlande, du Brésil, des Philippines, du Venezuela, de Belgique, de Taïwan, d’Espagne, du Danemark, d’Afrique du sud, du Mexique, de Turquie, de Chine, de Colombie, de Roumanie, d’Argentine, de Tonga, d’Arménie, du Monténégro, de Slovaquie et de Nouvelle Zélande.

(Crédit Photo : Haut-Commissariat de la République en Polynésie française)

Mme Zaplana a par ailleurs salué le choix des nouveaux citoyens d’intégrer la communauté nationale française. L’accession à la citoyenneté française donne des droits, des devoirs et nécessité la maîtrise de la langue française ainsi que le partage de la culture et les enjeux de la Nation.