fbpx
mercredi 13 novembre 2019
A VOIR

|

Caisson hyperbare du CHPF : les bienfaits de l’oxygène

Publié le

Le caisson hyperbare est une médecine thérapeutique bien connue des plongeurs lors d’accidents de décompression. Mais elle peut aujourd’hui aussi aider les patients atteints de plaies causées par des maladies chroniques.

Publié le 28/10/2019 à 16:08 - Mise à jour le 29/10/2019 à 9:14
Lecture 2 minutes

Le caisson hyperbare est une médecine thérapeutique bien connue des plongeurs lors d’accidents de décompression. Mais elle peut aujourd’hui aussi aider les patients atteints de plaies causées par des maladies chroniques.

Le docteur Loïc Durand dirige le service de médecine hyperbare du centre hospitalier de la Polynésie française (CHPF). Dans cet espace, chaque jour, des dizaines de patients sont exposés à une pression supérieure à la pression atmosphérique. Cette machine imposante appelée “caisson hyperbare” permet d’accroître l’oxygénation des tissus.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“Le patient, à l’intérieur, n’a qu’une chose à faire : respirer de l’oxygène. Et c’est de l’oxygène sous pression, puisque là, si on parle par rapport à la plongée sous-marine, les patients sont à 15 mètres de profondeur” explique Loïc Durand.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour diriger le caisson, le personnel est aux commandes afin d’assurer le bon déroulement des séances : “Il faut vérifier que la pression est correcte. Il y a des paliers à l’air pour diminuer un peu la toxicité de l’oxygène en fonction de la pression. Ce sont des paramètres qu’il faut gérer et surveiller. On gère aussi évidemment le taux d’oxygène à l’intérieur. Il y a des niveaux de sécurité à respecter” précise le chef du service des urgences de l’hôpital du Taaone.

Le patient reste en moyenne deux heures dans le caisson hyperbare. Fréquemment utilisé pour soigner les plongeurs lors d’accidents de décompression, il permet également de traiter d’autres problèmes de santé.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

“Les patients qui sont pris en charge aujourd’hui sont des patients qui ont des problèmes de retards de cicatrisation, notamment des patients qui ont des problèmes de diabète avec des plaies de pieds diabétiques qui ne guérissent pas bien, ou des problèmes vasculaires” poursuit le docteur.

L’hôpital a investi environ 100 millions de Fcfp pour acquérir cette machine. Depuis le début de l’année, près de 1 200 patients ont bénéficié des bienfaits de l’oxygène hyperbare.

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Hawaiki Nui Va’a : les nouveautés de la 28ème édition

La 28ème édition de la Hawaiki Nui Va'a débutera mercredi 30 octobre à Huahine. Près de 150 équipages se sont engagés pour cette course mythique du va’a ono. Et comme chaque année, le comité organisateur de cette course tente d’améliorer l’événement.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X