vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Bougainville de retour à Tahiti

Publié le

Publié le 25/09/2016 à 14:28 - Mise à jour le 25/09/2016 à 14:28
Lecture < 1 min.

L’équipage, composé de 23 marins, se prépare désormais à effectuer un dernier stage de mise en condition opérationnelle avant son déploiement longue durée vers Tahiti.

Le programme B2M (bâtiments multimissions) a vocation à assurer les missions de souveraineté outre-mer (Nouvelle Calédonie, Polynésie Française, La Réunion et Antilles), dans l’attente du programme BATSIMAR (horizon 2024), en remplaçant partiellement les bâtiments de transport léger (BATRAL).

 Les B2M, bâtiments modernes et polyvalents, adapté au soutien logistique, participeront aux missions de présence, de surveillance et de protection des intérêts français dans les zones économiques exclusives (ZEE), de soutien logistique et de sauvegarde et d’assistance au profit des populations.

Répondant à la fois à un besoin militaire et interministériel, leur perspective d’utilisation s’inscrit dans le concept d’emploi des forces d’une part, et découle, d’autre part, des responsabilités confiées à la Marine dans le cadre de sa participation à l’action de l’Etat en mer.

Extrêmement polyvalent, ce bateau qualifié de « couteau-suisse » pour la multiplicité des tâches qu’il permet, mesure  65 mètres de long et peut remplir des missions très variées : surveillance et contrôle de grands espaces océaniques, police des pêches, lutte contre les trafics illicites, la piraterie et l’immigration clandestine, projection de commandos ou d’une petite force armée avec des véhicules légers, mise en œuvre de plongeurs, sauvetage, remorquage, ou encore lutte contre les incendies et la pollution.

 

Rédaction Web avec www.colsbleus.fr

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu