lundi 2 août 2021
A VOIR

|

Bora Bora : la population veut une pharmacie à Anau

Publié le

Oui à une deuxième pharmacie à Bora Bora, mais à Anau pour une meilleure répartition. C’est la décision prise par le Pays et confirmée par le tribunal administratif le 17 mars dernier, en réponse à la demande d’installer une nouvelle officine à Nunue. Si aujourd’hui le projet est au point mort, la population de Anau, elle, souhaite qu’une pharmacie s’ouvre dans le district.

Publié le 04/04/2021 à 11:45 - Mise à jour le 04/04/2021 à 11:48
Lecture < 1 min.

Oui à une deuxième pharmacie à Bora Bora, mais à Anau pour une meilleure répartition. C’est la décision prise par le Pays et confirmée par le tribunal administratif le 17 mars dernier, en réponse à la demande d’installer une nouvelle officine à Nunue. Si aujourd’hui le projet est au point mort, la population de Anau, elle, souhaite qu’une pharmacie s’ouvre dans le district.

Avec ses 11 000 habitants, Bora Bora peut prétendre à une deuxième pharmacie sur l’île. Mais dans un souci de répartition, les autorités préconisent l’installation de celle-ci à Anau. Une décision qui ravit les 1 973 habitants du district et les quelque 3 000 personnes de Faanui, le district le plus proche.

“Moi je suis pour, lance Edwige, une habitante de Anau. Parce qu’en ville on a qu’une seule pharmacie pour toute la population, donc il faut une deuxième pharmacie, comme ça c’est un peu plus proche aussi pour nous. Parce que de Anau jusqu’à la ville, c’est quand même un peu loin, même pour ceux de Faanui.”

“Ça nous éviterait d’aller beaucoup trop loin, confirme Tereheamanu, une autre habitante de Anau. Aller en ville rien que pour des médicaments, c’est du gaspillage de temps.”

> Lire aussi : Bora Bora : bataille pour une seconde pharmacie

L’installation de l’officine pourrait être le début d’un développement économique de la zone. D’autant que quatre grands établissements hôteliers y sont implantés.

Ce qui laisse Revanui, une autre habitante, imaginer : “Peut-être que demain Anau deviendra un petit centre-ville, avec un peu de tout : la pharmacie, un médecin, un office des postes et télécommunications.”

Les habitants ne perdent pas espoir. Ils désirent fortement qu’un candidat se présente pour réaliser ce projet.

infos coronavirus