jeudi 22 août 2019
A VOIR

|

Bora Bora : 70 personnes victimes d’une intoxication alimentaire

Publié le

Publié le 25/12/2017 à 16:18 - Mise à jour le 25/12/2017 à 16:18
Lecture 2 minutes

70 personnes ont été victimes d’une toxi-infection alimentaire collective (Tiac) à Bora Bora. C’est que révèle le dernier bulletin de veille sanitaire publié ce mardi. La tiac a été déclarée suite à un rassemblement de 200 personnes sur l’île. « Les symptômes ont disparu spontanément (personne n’a reconsulté le lendemain de l’évènement malgré les conseils du médecin) », indique le BVS. Le germe responsable de cette infection n’a pas été identifié. Aucun prélèvement n’a été effectué.
 
Le nombre de cas déclarés s’élève à 44 (23 cas en semaine 49 et 21 cas en semaine 50) dont 20 % d’enfants de moins de 4 ans. L’activité est en diminution par rapport à la quinzaine précédente.
 
Le nombre de diarrhée déclarés s’élève à 44 (23 cas en semaine 49 et 21 cas en semaine 50) dont 20 % d’enfants de moins de 4 ans. L’activité est en diminution par rapport à la quinzaine précédente.
 
 
Gastro-entérite à Salmonelle
Deux nouveaux cas de salmonellose ont été déclarés au cours de cette quinzaine. A la fin du mois de novembre, plusieurs cas avaient déjà été recensés du côté de la presqu’île. Les services du pays avaient ouvert une enquête pour déterminer l’origine de la bactérie.
 

Méningite à éosinophile

Un cas a été confirmé pendant la période.  Depuis le début de l’année 2017, 11 cas confirmés et 9 cas possibles ont été déclarés. 
 

Grippe

L’épidémie de grippe de type A est en baisse annonce le bureau de veille sanitaire. En semaines 49 et 50, 147 cas ont été signalés par les médecins du réseau sentinelle et 22 prélèvements de grippe positifs, dont 2 typés A(H3N2).
Depuis le début de l’épidémie de grippe A(H3N2) en semaine 40, 1301 syndromes grippaux ont été déclarés par le réseau de médecins sentinelles et 183 cas ont été confirmés par les laboratoires. 
 

Dengue

Le nombre de cas confirmés par les laboratoires s’élève à 23 (14 cas en semaine 49 et 9 cas en semaine 50). Pendant cette période, les cas confirmés étaient localisés à Tahiti, Bora Bora, Mangareva, Raiatea, Huahine, Rangiroa, Tikehau. Parmi les 23 cas confirmés près de la moitié étaient des enfants de moins de 15 ans et trois personnes ont été hospitalisées. 

Leptospirose
Trois cas ont été déclarés durant les semaines 49 et 50. L’activité reste faible. Depuis janvier, la majorité des cas se trouve à Tahiti et à Raiatea.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.