mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Boire avec modération, c’est le mot d’ordre

Publié le

Publié le 29/12/2018 à 9:38 - Mise à jour le 29/12/2018 à 9:38
Lecture < 1 min.

Depuis le début du mois de décembre, les grands magasins proposent des ventes flashes sur les boissons alcoolisées. De nombreuses promotions pour inciter les clients à céder à la tentation. Mais chaque jour, les animateurs commerciaux rappellent les consignes pour passer de bonnes soirées.
 
« Quand je fais une vente flashe sur l’alcool, à chaque fois je préviens qu’il faut consommer avec modération, précise Mati. C’est le mot d’ordre en ce moment. On invite aussi les gens à prendre soin de leur entourage, surtout ceux qui vont recevoir des convives à la maison. On les garde chez soi, on ne les laisse pas repartir alcoolisés. »
 
Depuis quelques temps, une autre tendance devient de plus en plus populaire, les bières et vins sans alcool. L’intérêt est de boire et faire la fête tout en restant sobre.
 
« Ça permet aux gens qui ne veulent pas consommer d’alcool, pour des raisons de santé, pour des raisons religieuses, ou simplement parce qu’ils vont prendre la voiture derrière, de pouvoir faire la fête avec tout le monde sans être à l’écart au bout de la table avec une bouteille d’eau ou de soda », explique Josiane, une autre animatrice commerciale.
 
À chacun maintenant de faire son choix : boire de l’alcool -avec modération bien sûr- ou boire de l’eau pour économiser de l’argent !
 

Rédaction web avec Sam Teinaore et Mata Ihorai

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.
19:30 Le débat spécial Covid-19 : La Polynésie contre la pandémieVOIR LE DIRECT
+