mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Bilan du 1er trimestriel 2015 : hausse du nombre de visiteurs en Polynésie

Publié le

Publié le 14/10/2015 à 9:09 - Mise à jour le 14/10/2015 à 9:09
Lecture 3 minutes

Selon les chiffres de L’ISPF, la hausse du nombre de visiteurs au premier trimestre 2015,  s’explique uniquement par la croissance du nombre d’excursionnistes. Alors que le nombre de touristes recule de 1,2 % par rapport au premier trimestre de 2014. L’hôtellerie internationale affiche une baisse de ses ventes de chambres de – 4,1 % sur l’ensemble des archipels de la Polynésie française. Et le taux de remplissage du trafic aérien international progresse de 1,7 point à 68,3 % par rapport à la même période de 2014.

Les arrivées touristiques en Polynésie française diminuent donc par rapport au même trimestre de 2014, qu’elles soient flottantes ou terrestres. Ainsi le tourisme de croisière qui représente 31 % des arrivées touristiques de ce trimestre et recule de 1,1 %. Le tourisme terrestre perd 1,2 % de ses effectifs. Seul le marché nord-américain affiche une évolution positive. La diminution des arrivées touristiques cumulée au raccourcissement de leur durée moyenne de séjour, abaisse de 6 % le nombre de nuitées touristiques consommées par la clientèle étrangère.
 
Il y a une légère hausse du tourisme payant. Le nombre de croisières intra-polynésiennes est passé de 25 rotations au premier trimestre 2014 à 23 rotations le même trimestre en 2015. Cette baisse de la fréquentation flottante est compensée par la bonne tenue des arrivées de touristes terrestres payants (+ 1,9 %). Cela permet aux effectifs touristiques payants de progresser de 0,9 % sur un an, alors que le nombre de touristes affinitaires recule de 20,2 %.
 
Le tourisme terrestre payant progresse lui aussi. Sur ce trimestre, c’est la croissance des arrivées des marchés nord et sud-américains conjuguée à celles des métropolitains qui alimente les effectifs du tourisme terrestre payant. Ainsi les fortes progressions des marchés américains (+ 4,8 %) et métropolitain (+ 6,5 %), ont compensé la baisse de fréquentation des autres régions touristiques, malgré le raccourcissement de la durée moyenne de séjour terrestre payante.
 
L’ISPF note aussi une baisse des ventes plus marquée dans les hôtels internationaux des Îles Du Vent. Sur ce premier trimestre de l’année, l’hôtellerie internationale affiche des ventes en baisse par rapport au même trimestre de 2014. Ce résultat concerne toutes les catégories d’hôtels, et plus particulièrement les hôtels de gamme intermédiaire. La diminution du nombre de nuitées vendues s’observe dans l’ensemble polynésien. Elle est toutefois plus prononcée à Tahiti (- 7,7 %) et dans les Îles Sous-Le-Vent (- 10,7 %), excepté à Bora Bora où les ventes sont quasi stables.
 
Il y a une évolution positive du trafic aérien international. Au premier trimestre 2015, les compagnies aériennes internationales débarquent plus de passagers qu’en 2014. Le trafic aérien intérieur affiche un taux de remplissage à 68,3 %, en hausse de 1,7 point.
La Polynésie française accueille un navire supplémentaire par rapport au même trimestre de 2014. Ainsi, le nombre d’excursionnistes passe de 17 148 à 19 251 visiteurs en 2015, soit 12,3 % de hausse.
 

La publication de l’ISPF, en intégralité :

 

 

infos coronavirus